L'info c'est ici

Bouira : Les étudiantes ont marché pour revendiquer leurs droits

54

Les étudiantes ont marché ce samedi à l’appel du collectif libre des étudiantes de l’université Akli-Mohand-Oulhadj. Le cortège formé d’étudiantes et d’encadreurs  s’est ébranlé du campus universitaire pour emprunter le grand boulevard et sillonner les grandes artères de la ville, et aboutir à la fin après une longue marche, au siège de la wilaya.

Les manifestantes durant tout leur parcours n’ont pas arrêté de scander des slogans hostiles au pouvoir. « On veut des droits pas des fleurs ! », « A bas le système qui opprime les femmes  », « A bas le code de la famille ! », « femme réveille-toi reconnais tes droits » et «  à quoi bon une 2ème République avec le même regard envers la femme ? » tels étaient les revendications formulées à haute voix par les manifestantes.

Une fois siège de la wilaya, les étudiantes ont marqué un arrêt pour réitérer encore une fois leurs demandes. Ces dernières ont tenu à observer une minute de silence à la mémoire de Fahim et Imane, ce couple de journalistes, décédé le mois de février dernier à Alger, suite à  l’inhalation du monoxyde de carbone.

Juste après ce moment-là, un jeune furieux a forcé le carré et a tenté de semer le désordre, en agressant l’un des encadreurs de la marche. Cette agression a créé une panique général auprès des étudiantes qui ne savaient commet réagir à cette brusque attaque.

L’assaillant fut vite neutralisé par des policiers en civil qui sont intervenu. Deux étudiants ont eu de moindres blessures, quand ils sont intervenus  dans le but d’empêcher l’assaillant de nuire. Les étudiantes  malgré ce bref incident ont tenu à se rassembler sur l’esplanade de la maison de la culture Ali Zamoum pour effectuer un meeting qui s’est déroulé dans de bonnes conditions.