Siège Ericsson

Soucieux de faciliter davantage la vie à ses clients et permettre notamment aux opérateurs de faire évoluer leurs réseaux pour une meilleure gestion de la croissance accrue du trafic de données. Le
groupe suédois Ericsson vient de renforcer sa gamme 5G, dans plusieurs domaines en rendant sa plate-forme plus dynamique et plus flexible, annonce un communiqué du groupe.

« Ericsson a mis en place le portfolio nécessaire pour permettre aux opérateurs de passer à la 5G aujourd’hui et nous déployons actuellement des réseaux commerciaux 5G aux Etats-Unis, en Europe, en
Asie et en Australie. Nous développons continuellement notre portfolio pour faciliter la vie de nos clients, leur permettant de gérer une croissance accrue du trafic de données, de simplifier les opérations
et de sécuriser leurs revenus 5G », précise Fredrik Jejdling, vice- président exécutif et Head of Business Area Networks chez Ericsson.

Ce renforcement qui cible des domaines importants tels que la radio, les services d’orchestration et du transport ainsi que l’accès à la Radio permet ainsi « une évolution progressive du réseau et un
déploiement de la 5G à grande échelle ». « La plate-forme 5G d’Ericsson comprend des produits d’accès et de transport 5G, ainsi que des services de gestion et d’orchestration, de BSS et de réseau ».

Djezzy Binatna

La plate-forme 5G d’Ericsson visant notamment à simplifier les opérations et de sécuriser les revenus 5G, bénéficie aujourd’hui de plusieurs lancements de produits qui s’ajoutent à d’autres entres
autres partage de spectre, fonctionnalité unique d’Ericsson. L’objectif : « faciliter une évolution efficace et fluide vers les réseaux 5G.

En effet, afin d’assurer une évolution en douceur vers la 5G, Ericson qui permet aux opérateurs de communication de capturer tout le potentiel offert par la connectivité, a opté pour un réseau commun.
Pour les fournisseurs de services, le groupe fait évoluer la gamme Cloud Core avec sept nouveaux produits prenant en charge à la fois la 5G Stand Alone et Non Stand Alone, ainsi que les générations
précédentes « pour assurer la continuité des services existants », explique la même source. Aussi, dans le but d’offrir aux fournisseurs de services des solutions flexibles et modulaires adaptées à leurs
besoins de déploiement, l’entreprise « élargit également son portfolio de routeurs et de fronthaul ».

Selon le groupe, la prochaine étape qui s’impose consiste à « améliorer les performances 4G et à mettre en place une couverture 5G en dehors des villes », les premiers déploiements de la 5G étant en
cours dans les zones urbaines denses.
Pour ce faire, cette étape exige, « une combinaison de solutions de transport à base de fibres et de faisceaux hertziens. Pour ce dernier, Ericsson a procédé à une augmentation de la capacité de son portfolio. Le tout apporter aux fournisseurs de services « des solutions flexibles et modulaires adaptées à leurs besoins de déploiement ».

Nouvelles radios et réseau d’accès virtualisé

Pour le groupe l’avènement de la 5G souligne non seulement le besoin de nouvelles bandes de fréquences, mais aussi « la nécessité d’optimiser la construction du site et d’accroître la capacité radio
pour les opérateurs ». Dans ce contexte, l’entreprise lance « neuf nouvelles radios MIMO bibandes, tri-bandes et Massive MIMO haute performance ».

L’entreprise estime, qu’au fur et à mesure que le réseau évolue vers la 5G, la « simplification des opérations, réduire les délais de commercialisation des nouvelles fonctionnalités et l’ouverture du réseau à l’innovation », s’imposent.

En somme, « les derniers lancements de produits d’Ericsson facilitent encore davantage l’objectif de fournir aux clients une transition en douceur et efficace de la 4G à la 5G. Plus important encore, la plateforme 5G évoluée fournit aux opérateurs les outils nécessaires pour monétiser les cas d’usages 5G à venir, en mettant d’abord l’accent sur l’accès sans fil fixe et le très haut débit mobile. Elle fournira également l’évolutivité nécessaire pour prendre en charge des services plus avancés au fur et à mesure de leur mise sur le marché ».