Ultimate magazine theme for WordPress.

Près de 100 harraga toujours disparus en mer, 119 corps repêchés en 2018

84

Durant l’année 2018, les corps de 119 harraga ont été repêchés et 96 autres personnes sont portées disparues suite à des tentatives d’émigration clandestine (harga), c’est les chiffres révélés ce samedi
19 janvier, à Alger par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui.

« Durant 2018, les commissions de wilayas en charge du dossier ont enregistré le repêchage de 119 corps, dont la plupart n’avaient pas embarqué à partir des côtes algériennes », a-t-il précisé à l’ouverture des travaux du Forum national sur le phénomène de la « harga ».

Regrettant « des cas tristes et douloureux de jeunes, partis discrètement et qui n’ont donné aucun signe de vie depuis », il fera savoir que le nombre de ces disparus s’élève à 96 jeunes, soulignant
que « les autorités compétentes œuvrent, sans cesse, à la recherche de ces disparus dans le but de connaitre leur sort et apaiser leurs familles ».
Bedoui a fait état également de « dizaines de personnes sauvées en haute mer et empêchées ainsi de mettre leur vie en péril ».

Pour lui, « ces données qui traduisent l’ampleur et la gravité de la tragédie, devraient mobiliser toutes les forces et volontés pour se pencher sur ce phénomène et les facteurs de son évolution », a t-il
indiqué selon les propos recueillis par l’agence officielle.

D’après un document du ministère de l’intérieur, « les réseaux sociaux et médias ont rendu le phénomène de la harga plus complexe ». C’est sa «large» exploitation par les réseaux sociaux et son traitement
«inconvenant» par les médias dans certains cas, au point où ce sujet est devenu synonyme «de démoralisation et d’incitation à l’acte, ce qui n’a pas manqué de nuire à l’image de notre pays à l’étranger». «
Il demeure indéniable qu’aujourd’hui nous nous trouvons face à un phénomène, source d’inquiétude à tous les niveaux, dont les dimensions autant que les  causes et les analyses sont multiples », ajoute le
ministère .
Les participants à ce forum auront, également, à formuler plusieurs recommandations pour la mise en place d’un plan d’action global visant à endiguer ce phénomène.