Dans un communique diffusé ce lundi  24 février et signé par son premier secrétaire national, Hakim Belahcel,   le Front des forces socialistes (FFS) a vivement dénoncé   les verdicts rendus  hier par le tribunal de Sidi-M’hamed à l’encontre d’une vingtaine de Hirakistes condamnés à des peines allant de 3 à 6 mois d’emprisonnement assortis de 20000 da d’amendes.

Qualifiant ces condamnations de nouvelles cabales judiciaires qui témoignent de la nature despotique du régime, le FFS  « réaffirme son soutien agissant aux victimes de cette parodie de justice et à leurs familles ».  Pour rappel, l’un des manifestants condamnés, Kamal Nemiche, est un militant et élu au sein du FFS. 

Exigeant  la libération de tous les détenus politiques et d’opinion et  le respect des  libertés individuelles et collectives, le FFS réitère ,à l’occasion, son engament à  poursuivre  le  combat pour le changement et la construction d’une alternative démocratique.