Suspectés d’être des vecteurs dans la propagation du nouveau coronavirus, le comité permanent du Parlement Chinois a interdit  complètement, ce lundi 24 février ,le commerce et la consommation d’animaux sauvages.

Cette décision fait écho  aux conseils des expert et aux interpellations et aux indignations des nombreux citoyens chinois exprimées sur les réseaux sociaux à propos du commerce et  la surconsommation des animaux sauvages.

Pour rappel le virus est apparu décembre passé, dans un marché de Wuhan où l’on vendait et consommait justement des animaux sauvages.

Les scientifiques soupçonnent pour le moment,les chauves-souris, les pangolins et les civettes d’être les espèces  qui ont permis  à ce virus de s’adapter à l’homme et peut-être à d’autres animaux.

Le virus  qui a fait quelque  2700 morts dans le monde ne cesse de se propager à travers le monde et d’inquiéter au plus haut point tous les gouvernements. Il a touché pour le moment trente pays et l’on s’attend à ce que ce chiffre s’allonge dans les prochains jours.