Ultimate magazine theme for WordPress.

Louiza Hanoune exige la révision de la loi électorale

37

Louisa Hanoune la SG du PT a souhaité ce samedi lors d’une rencontre avec les cadres de son parti la «révision de la loi électorale», la création d’une instance pour la surveillance des élections «réellement indépendante», «l’assainissement du fichier électoral» ainsi que la «neutralité» de l’administration dans l’opération électorale.

Louisa Hanoune, a exprimé, le souhait de son parti de voir l’élection présidentielle du 18 avril prochain, «déboucher sur un renouveau politique et une transformation démocratiqu. Mme Hanoune a précisé que la position du PT par rapport à l’élection présidentielle «sera évoquée lors de la réunion du Bureau politique, prévue la semaine prochaine.

Elle a souhaité que les élections se tiennent dans la transparence et dans des conditions qui permettent d’aller vers un renouveau politique permettant de consacrer une véritable démocratie. Pour la réussite du scrutin présidentiel, Mme Hanoune a jugé «nécessaire de réviser la loi électorale et d’interdire l’intrusion de l’argent dans le processus électoral afin de consacrer l’égalité des chances entre les candidats».

Hanoune a également, plaidé en faveur de la«création d’une instance réellement indépendante pour la surveillance des élections et que le fichier électoral soit public et accessible sur le site du ministère de l’Intérieur, appelant l’administration à «ne pas s’immiscer dans l’opération électorale et que les magistrats doivent exercer leur mission loin de toute pression».

Par ailleurs, Mme Hanoune a indiqué que son parti «compte relancer l’opération de signatures pour une Assemblée constituante permettant au peuple d’exercer sa souveraineté et pour mettre fin au statu quo politique».