Italie: Relance du procès Sonatrach-Saipem

Éclatée en 2010, l’affaire de corruption impliquant Sonatrach, Eni et sa filiale Saipem connaît un nouveau rebondissement. Blanchis par la Cour d’appel de Milan (Italie), en janvier dernier, le groupe pétrolier italien Saipem sera de nouveau traîné devant le justice.

A lire aussi: Selon le procureur général près le tribunal de Milan: Le PDG de Saipem était au courant des pots-de-vin que recevait Farid Bedjaoui

Ainsi a décidé  le procureur général de tribunal de Milan  qui a introduit un pourvoi en cassation contestant l’acquittement prononcé  le 15 janvier 2020 en faveur des responsables de SAIPEM ainsi que d’un certain nombre d’accusés.

Ce procès en appel, s’ouvrira prochainement, selon l’agence Reuters qui indique que l’affaire  porte sur le versement présumé de 197 millions d’euros de pots-de-vin entre 2007 et 2010 à des responsables publics algériens pour de contrats ainsi que sur autre versement présumé d’un montant 41 millions d’euros pour l’obtention de prolongation de la concession d’exploitation d’un champ gazier en Algérie.