Constantine: récupération de plus de 2300 pièces de monnaie remontant à l’époque romaine

Les éléments de la compagnie de la Gendarmerie nationale d’El Khroub, (wilaya de Constantine), ont récupéré 2 351 pièces de monnaie ancienne remontant à l’époque romaine et arrêté six individus impliqués dans cette affaire, a-t-on appris vendredi du commandant de la compagnie, Ali Chelili.

Agissant sur la base d’informations faisant état de l’existence d’un réseau de trafiquant d’objets d’antiquités activant sur l’axe Alger-Jijel-Constantine-Skikda qui s’apprêtait à écouler une quantité importante de pièces de monnaie datant de l’époque romaine, une enquête a été enclenchée par la Gendarmerie nationale, a précisé le commandant de la compagnie de la Gendarmerie nationale d’El Khroub, lors d’une conférence de presse tenue au siège du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, à El Mansourah.

Une souricière dressée par les éléments de la Gendarmerie nationale d’El Khroub a permis, a-t-il dit, d’appréhender six individus, âgés entre 25 et 45 ans, à bord de deux véhicules touristiques en possession de 2 351 pièces de monnaie datant de l’époque romaine.

Le commandant Ali Chelili a également indiqué que dès le parachèvement des procédures légales, les six mis en cause dans cette affaire de trafic seront présentés devant les instances judiciaires spécialisées.

De son côté, la directrice du musée public national Cirta, Amel Soltani, présente à la conférence de presse, a souligné que ces pièces de monnaie sont protégées conformément à la loi n 98-04 du 15 juin 1998 relative à la protection du patrimoine culturel, expliquant que ces pièces ont été frappées à l’époque de l’empereur Constantin.

« L’étude de ces pièces, d’une valeur historique et archéologique inestimable, va permettre au musée public Cirta de mettre davantage en valeur un pan important de l’histoire de l’Algérie », a-t-elle soutenu.