A quoi sert la lecture !

Contribution Le


Yazid HADDAR : Psychologue, Auteur de la psychosociologie de la violence en Algérie, Paris 2017

Le salon SILA d’Alger, qui vient de se clôturer, est l’événement de l’année ! Les lecteurs l’attendent avec une impatience ardue pour faire sa réserve annule. Cependant, les interrogations sur le livre et sa lecture reste toujours les mêmes, depuis plus de quatre décennies, les questionnements et les étonnements sont restés d’actualité ! Comment peut-on expliquer ce ressassement interminable sans résultat probant ? Y’a-t-il une réelle volonté d’instaurer une culture et une politique de livre en Algérie ? Nous assistons à une régression phénoménale de la lecture et de la présence du livre sur le marcher nationale, heureusement quelques éditeurs et amoureux de livre rendent sa présence possible dans nos cités. Même si la volonté de l’état est engagée, les faits ne sont pas aux rendez-vous. Comment peut-on expliquer l’absence de la lecture, dans certaines écoles, des ouvrages, dans le cadre de l’enseignement littéraire? Comment peut-on expliquer l’absence des bibliothèques dans certains milieux scolaire (lycée, CEM et école primaire) ? Comment peut-on expliquer l’absence des bibliothèques municipale ? Au moment que dans les pays occidentaux, ces lieux se diversifient aux autres produit culturels : la musique, les films, les spectacles de marionnettes, des conférences sur des thématiques précises, des débats culturels en invitant des auteurs, etc., c’est un marché d’idée ! Sans les idées la nation ne sera pas en capacité de se projeter ? Nous savons tous l’enjeu des livres et surtout leur présence dans nos vies ! Cependant, ces questionnements se reproduit tous les ans et la solution proposée reste dans les promesses et les nostalgies ! Je suis étonné de voir qu’une partie d’étudiants qui ne lisent que leur cours et quelques titres de presse ? Comment voulez-vous que ces futurs cadres de la nation s’interroger ou interrogerons leur culture et environnement s’ils ne sont pas en capacités de renouveler et d’approfondir leurs connaissances !

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

La lecture, c’est une culture qui devrait être enraciné dès la petite enfance, elle permet aux enfants, future adulte, de nourrir son esprit et surtout de le mettre à jour ! D’ailleurs, les études scientifiques montrent que les lecteurs maintiennent leur capacité cognitive plus longtemps possible et résistent mieux à la sénilité. La lecture est le meilleur moyen pour obtenir un vocabulaire étendu qu’on peut utiliser au quotidien. Cela a un avantage indéniable dans nos relations professionnelles et personnelles. On prend confiance en nous et cela nous permet de nous affirmer dans notre vie de tous les jours. Parmi les bienfaits de la lecture, nombre impacteront notre intérieur personnel. L’aisance dans l’expression prend forme intérieurement et se ressent à l’extérieur. Nous serons plus convaincants et plus charismatiques avec une expression aisée. En lisant, nous analysons les informations que nous recevons et appréhendons différents types de discours et d’argumentaires. La lecture sollicite notre esprit critique et notre esprit d’analyse. Chaque page tournée renforce le tissu de connaissances dans notre cerveau et nous aide à terme, à mieux comprendre le monde qui vous entoure. Cela nous aide dans notre vie de tous les jours à avoir davantage confiance en nous et à nous exprimer de manière claire sur notre avis et à appréhender plus sereinement les problèmes que nous rencontrez.

Quand une société souhaite évoluer et attraper le train du développement doit mettre au centre de sa stratégie l’homme, or l’Homme sans lecture, c’est fade et sans créativité ! Le seul et l’unique moyen de s’adapter au changement c’est la lecture, car elle donne le sens au changement. Cependant, il y a des livres qui font réfléchir et il y d’autres qui repose l’esprit, et d’autre le font abroutir en cultivant la culture de la haine et de la marginalisation ou l’exclusion de l’autre. C’est un choix et notre choix sur une « famille qui avance et ne non pas sur celle qui recule ».


Sur le Meme Thème

Scroll Up