EuroMed Rights condamne le déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem

Date:

Commentant les récents événements en Israël / Palestine, EuroMed Rights condamne dans les termes les plus fermes la décision américaine de déplacer son ambassade à Jérusalem ainsi que les dizaines de meurtres perpétrés par les soldats israéliens le long de la frontière de Gaza.

« L’ouverture de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem hier après-midi n’efface pas le fait qu’Israël a occupé et annexé illégalement Jérusalem-Est en 1967 et ne change pas la réalité de 51 ans de contrôle retranché du territoire palestinien occupé. Au contraire, il contribue à la détérioration rapide du contexte en acquiesçant et en récompensant le mépris total d’Israël pour le droit international », indique EuroMed Rights dans un communiqué.

Pour cette organisation, alors que les officiels d’Israël, des Etats-Unis et d’autres diplomates, dont certains Etats membres de l’UE, célébraient l’ouverture de l’ambassade, l’armée israélienne a violemment réprimé les manifestations palestiniennes à Gaza.

« Sept semaines consécutives de manifestations, qui ont commencé le 30 mars 2018, ont jusqu’à présent abouti à l’homicide illégal de 84 Palestiniens non armés lors de manifestations. Hier encore, les forces israéliennes ont tué 43 Palestiniens, un résultat prévisible de la politique illégale de feu ouvert d’Israël. Après 11 années de blocus et de fermeture, les Palestiniens de Gaza continuent d’être soumis à des punitions collectives illégales et à de graves privations économiques, qui ont un impact dévastateur sur leur vie quotidienne », ajoute-t-on.

Ces politiques incluent, selon EuroMed Rights, l’entrave à l’accès des patients à des soins médicaux vitaux, le système de santé de Gaza étant sur le point de s’effondrer après avoir traité plus de 2000 blessés en une seule journée.

Selon cette organisation, des actions européennes sans équivoque qui abordent la situation sur le terrain pourraient néanmoins dessiner un horizon différent pour les Israéliens et les Palestiniens. Cependant, dans le contexte actuel, rien de moins qu’un changement de paradigme dans la politique européenne ne fera que paver la voie à l’occupation perpétuelle du territoire palestinien.

Enfin, EuroMed Rights appelle les dirigeants de l’Union européenne à contribuer à l’urgence d’une autre réalité en Israël / Palestine, qui les rapprocherait de la pleine réalisation des droits de l’homme, de l’égalité et de l’autodétermination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Le président Tebboune reçoit à Bari (Italie) son homologue français

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu,...

Le groupe espagnol Villar Mir cède à Asmidal la totalité de ses parts dans Fertial

Le Groupe espagnol Villar Mir a cédé à Asmidal...

Agression sioniste contre Ghaza : le bilan atteint 37.232 martyrs et 85.037 blessés

L'agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza, a...

Le président Tebboune se rend en Italie pour participer au Sommet du G7

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, se...