Lutte anti-corruption en Afrique : début à Alger de la 12e réunion du Comité exécutif de l’AAACA

Date:

Les travaux de la 12e réunion du Comité exécutif de l’Association des autorités anti-corruption d’Afrique (AAACA) ont débuté mardi à Alger.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, la présidente de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption, Salima Mousserati, a fait savoir que l’accueil de cette session par l’Algérie « témoigne de sa détermination à lutter contre la corruption à travers l’exploitation des différents canaux et mécanismes mis en place à cet effet, d’autant que la lutte contre ce phénomène exige la promotion de la coordination et de la coopération régionale et internationales ».

« La première stratégie nationale de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption a été lancée le 15 juillet 2023, sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Elle se veut une ligne directrice et un support pour l’élaboration de plans sectoriels et de programmes opérationnels, selon des indicateurs mesurables pour la période 2023-2027 », a-t-elle expliqué.

En parallèle, l’Autorité « œuvre à l’élaboration de plans sectoriels pour la mise en œuvre de cette stratégie dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD) », a ajouté la même responsable.

Elle a également rappelé « la mise en place de modèles opérationnels en vue d’activer les mesures devant renforcer la transparence, la prévention et la lutte contre la corruption, en particulier l’indice d’efficience (intégrité) et le Réseau algérien pour transparence (Narakom) pour suivre la mise en œuvre de la stratégie nationale et encourager la participation de la société civile et des médias dans la prévention et la lutte contre la corruption ».

Organisée par la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption durant deux jours, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des « activités internationales de la Haute Autorité visant à renforcer la coordination et à intensifier la coopération entre les pays africains en matière de lutte contre la corruption, dans le cadre de la Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption et de la Convention des Nations Unies contre la corruption ».

Cette réunion s’inscrit dans le cadre des « efforts consentis par l’Algérie en matière de prévention et de lutte contre la corruption aux niveaux national et international, et intervient suite à l’adhésion de la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption à l’AAACA, en tant que membre du Comité exécutif, représentant la région d’Afrique du Nord.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’ANIE œuvre à mobiliser tous les moyens pour préparer dans de bonnes conditions la présidentielle du 7 septembre

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...

L’Algérie et la Slovénie engagées à travailler ensemble face aux défis internationaux

L'Algérie et la Slovénie sont engagées à travailler ensemble...

Histoire et Mémoire : la commission mixte algéro-française plaide pour des actions tangibles

La 5ème rencontre de la Commission mixte algéro-française sur...

Election présidentielle : retrait des formulaires de souscription des signatures dès le lendemain de la convocation du corps électoral

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE),...