Algérie-Mauritanie : Inauguration de deux postes frontaliers fixes

Date:

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a coprésidé, jeudi après-midi à Tindouf, avec son frère, le président de la République islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, l’inauguration de deux postes frontaliers fixes entre l’Algérie et la Mauritanie.

Avant l’entame de la cérémonie d’inauguration, les deux Présidents ont écouté un exposé détaillé sur l’activité de ces deux postes frontaliers et sur le projet de réalisation de la route reliant Tindouf (Algérie) et Zouerate (Mauritanie).

Le poste frontalier du côté algérien dispose de toutes les commodités nécessaires et devrait consacrer une dynamique économique entre les deux pays, à même d’impulser le développement au niveau des régions frontalières.

L’inauguration de ces deux postes frontaliers s’inscrit dans le cadre de la visite qu’effectue le président de la République dans la wilaya de Tindouf, où il procède avec son frère, le président de la République islamique de Mauritanie, à la pose de la première pierre et à l’inauguration de plusieurs projets importants et stratégiques conjoints dans cette zone frontalière.

Pose de la première pierre du projet de réalisation de la zone franche à Tindouf

Le président Tebboune et son homologue muaritanien ont procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de la zone de libre-échange entre les deux pays.

Cette zone franche constituera un trait d’union en matière d’échanges commerciaux et industriels entre l’Algérie et les pays d’Afrique de l’Ouest, selon les explications fournies sur place.

Elle fait partie des 5 zones de libre-échange prévues à Tin Zaouatine, Timiaouine, Bordj Badji Mokhtar et Debdeb, dans l’extrême sud du pays.

Ce projet important devrait contribuer à augmenter le volume des échanges commerciaux qui connaissent actuellement une croissance continue entre l’Algérie et la Mauritanie, pays frère.

Compte tenu de sa position à proximité du poste-frontière, cette zone franche devrait apporter une plus-value et insuffler un fort élan aux échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie, ainsi qu’avec tous les pays de la région qui enregistre un volume important en termes d’importations et d’exportations.

Impératif d’accélérer la réalisation de la route Tindouf-Zouerate

Le président Tebboune a insisté sur l’impératif de passer à la vitesse supérieure dans la réalisation du projet de la route Tindouf-Zouerate reliant l’Algérie et la Mauritanie. S’exprimant en marge du coup d’envoi de la réalisation du projet de la route entre Tindouf (Algérie) et Zouerate (Mauritanie), donné avec le président mauritanien, le président Tebboune a insisté sur l’impératif de passer à la vitesse supérieure dans la réalisation de ce projet, en adoptant un système de travail en continu, ajoutant que la réalisation de ce projet devra ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays.

Pour sa part, le président mauritanien a remercié le président de la République pour son engagement à concrétiser ce projet vital de la route Tindouf-Zouerate, félicitant les deux pays pour cet exploit majeur.

Selon les explications fournies sur place, cette route stratégique de 840 km, est réalisée par des entreprises algériennes, ce qui permet à l’Algérie, pour la première fois depuis son indépendance, de réaliser une infrastructure d’importance majeure en dehors de ses frontières.

L’accord de réalisation de ce projet frontalier a été signé en marge de la visite d’Etat du président mauritanien, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en Algérie, à l’invitation du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en décembre 2021. Une dizaine d’entreprises algériennes participent à la réalisation de ce projet vital, ainsi qu’un bureau d’études algérien qui est chargé de son suivi.

Après le parachèvement de cet important projet, dont l’exploitation sera assurée par l’Algérie sous forme de concession pour une durée de 10 années avec reconduction tacite, le contrat de réalisation de cette infrastructure, tant rêvée par les habitants des régions qu’elle traverse, entrera en vigueur une fois les travaux parachevés. Quant aux multiples stations-services implantées tout au long du tracé de la route, elles seront réalisées et exploitées par la société Naftal.

Le lancement de la réalisation de ce projet stratégique est intervenu pour annoncer une nouvelle étape dans les relations historiques entre l’Algérie et la Mauritanie, lequel devra ouvrir des axes routiers internationaux importants et permettre aux opérateurs algériens d’accéder aux marchés africains, via la Mauritanie. Il permettra également de consolider la coopération économique entre les opérateurs économiques des deux pays et de relancer la dynamique économique et la fluidité des échanges commerciaux.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Banque mondiale et FMI : Faid participe aux travaux des réunions de printemps à Washington

Le ministre des Finances, Laaziz Faid a participé aux...

Importation des navires de pêche de moins de 5 ans : les modalités fixées

Le gouvernement vient de publier dans le Journal officiel...

Viandes rouges importées : le gouvernement plafonne les marges bénéficiaires

Le décret exécutif n° 24-133 du 9 avril 2024...

Production d’équipements de postes électriques : Sonelgaz signe un accord avec General Electric

Le Groupe Sonelgaz a signé, mercredi à Alger, un...