France : Youcef Atal condamné à huit mois de prison avec sursis

Date:

L’international algérien de l’OGC Nice (Ligue 1 française), Youcef Atal a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal de Nice (sud de la France) qui a rendu son verdict ce mercredi 3 janvier 2024.

Poursuivi pour provocation à la haine à raison de la religion, il devra également s’acquitter d’une amende de 45.000 euros et publier à ses frais cette condamnation dans le quotidien régional Nice-Matin et dans le journal Le Monde, a précisé le tribunal correctionnel dans son jugement. Lors du procès qui a eu lieu le 18 décembre dernier, le tribunal correctionnel de Nice avait requis dix mois de prison avec sursis et 45.000 euros d’amende à l’encontre du joueur algérien.

Cette condamnation fait suite à la diffusion par le latéral algérien d’une vidéo sur son compte Instagram où un prédicateur appelait à « un jour noir sur les juifs » dans le contexte de l’agression sioniste contre Ghaza, qui a fait, depuis le 7 octobre dernier, plus de 22.000 martyrs parmi les palestiniens. Youcef Atal a ensuite retiré la vidéo et a présenté des excuses, affirmant qu’il n’avait pas visionné la vidéo en entier avant de la partager et qu’il avait voulu envoyer un message de paix.

Le joueur de 27 ans a été convoqué au sein de l’équipe nationale, en vue de la Coupe d’Afrique des Nations qui débute le 13 janvier en Côte d’Ivoire.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Le président Tebboune félicite l’Olympique Akbou et l’ES Mostaganem pour leur accession en Ligue 1

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

Meeting d’Ostrava : l’Algérien Sedjati remporte le 800 m et réalise la meilleure performance de l’année

Le demi-fondiste algérien Djamel Sedjati a remporté mardi la...

L’ES Mostaganem acte son retour en Ligue 1

Après 25 ans d'attente, l'ES Mostaganem a acté son...

Eliminatoires de la Coupe du Monde 2026 : Petkovic dévoilera sa liste jeudi pour la Guinée et l’Ouganda

La liste des joueurs algériens retenus pour les deux...