Youcef Atal : « Je n’ai rien fait de grave »

Date:

Youcef Atal, le latéral droit de l’OGC Nice et international algérien, est revenu en Algérie en préparation de la participation de l’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 en Côte d’Ivoire, prévue du 13 janvier au 11 février 2024.

À son arrivée à l’aéroport d’Alger, Atal a exprimé sa gratitude envers le peuple algérien pour son soutien pendant une période difficile, alors qu’il faisait face à une suspension et à des poursuites judiciaires en France en raison de son soutien au peuple palestinien de Ghaza qui subit l’agression sioniste depuis le 7 octobre dernier et le bilan est très lourd : plus de 20.000 palestiniens tombés en martyrs.

« J’ai reçu beaucoup de messages de soutien de la part des Algériens. Je savais qu’ils étaient tous avec moi. Je les remercie pour ce soutien », a déclaré Atal à la presse. L’international algérien a souligné qu’il n’avait commis aucune faute grave. « Je n’ai rien fait de grave. Je voulais juste apporter mon soutien à nos frères en Palestine », a-t-il affirmé.

Le procès de Youcef Atal a eu lieu le 18 décembre devant le tribunal correctionnel de Nice, dans le sud de la France. À l’issue du procès, le procureur a requis une peine de dix mois de prison avec sursis, une amende de 45.000 euros et la publication de la décision de justice sur Instagram pendant un mois à l’encontre de l’international algérien. Le verdict est attendu pour le 3 janvier.

Les accusations portées contre Youcef Atal concernent « la provocation à la haine raciale à raison de la religion » pour avoir partagé une vidéo le 12 octobre. Dans cette vidéo, un prédicateur palestinien implore Dieu d’envoyer un jour noir sur les Juifs, alors que la guerre contre Gaza était en cours depuis les attaques du Hamas contre Israël samedi 7 octobre.

Avant son procès, Atal a été suspendu jusqu’à nouvel ordre par son club, et la Ligue de football française professionnelle (LFP) lui a infligé une suspension de sept matchs pour avoir partagé la vidéo désormais supprimée. L’international algérien a présenté des excuses publiques pour ses actions.

Youcef Atal, âgé de 27 ans, reste un joueur clé dans les plans de l’entraîneur de l’équipe nationale, Djamel Belmadi, lors de la prochaine CAN en Côte d’Ivoire. L’Algérie, championne en titre de la CAN 2019 en Égypte, a connu une élimination sans éclat lors de la CAN 2021 au Cameroun. L’équipe vise à retrouver son titre en Côte d’Ivoire.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Le président Tebboune félicite l’Olympique Akbou et l’ES Mostaganem pour leur accession en Ligue 1

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

Meeting d’Ostrava : l’Algérien Sedjati remporte le 800 m et réalise la meilleure performance de l’année

Le demi-fondiste algérien Djamel Sedjati a remporté mardi la...

L’ES Mostaganem acte son retour en Ligue 1

Après 25 ans d'attente, l'ES Mostaganem a acté son...

Eliminatoires de la Coupe du Monde 2026 : Petkovic dévoilera sa liste jeudi pour la Guinée et l’Ouganda

La liste des joueurs algériens retenus pour les deux...