France : dix mois avec sursis requis contre Youcef Atal, verdict le 3 janvier

Date:

La justice française a requis lundi une peine de dix mois de prison avec sursis et une amende de 45 000 euros à l’encontre du joueur algérien Youcef Atal. Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu le 3 janvier. L’international algérien de l’OGC Nice (ligue 1 française) a été jugé pour provocation à la haine à raison de la religion.

Cinq jours après les attaques du Hamas, le 7 octobre, et le début des bombardements sionistes sur Gaza, et alors qu’il était l’équipe nationale, Atal, en soutien au peuple palestinien qui subit une agression barbare de l’armée sioniste, avait posté sur son compte Instagram la vidéo d’un prédicateur, Mahmoud Al Hasanat. Dans cette vidéo, le prédicateur évoque d’abord, ému aux larmes, le sort des enfants de Gaza. Puis il durcit le ton et appelle Dieu à envoyer « un jour noir sur les juifs ».

« Ce sont des faits graves, qu’il ne faut pas banaliser. Partager une vidéo c’est s’attribuer les propos et leur donner une visibilité », a déclaré la vice-procureure Meggi Choutia. « Je pensais qu’il y avait un message de paix pour les gens qui souffraient dans cette guerre », s’est défendu le joueur international algérien de 27 ans à la barre du tribunal correctionnel de Nice, assurant avoir « partagé cette vidéo sans regarder jusqu’à la fin ».

Youcef Atal qui partage très peu de contenu extérieur au football a reconnu qu’il n’avait pas cherché à se renseigner sur Mahmoud Al Hasanat. « Je ne suis pas antisémite. Je ne suis ni contre les juifs, ni contre les chrétiens, je n’ai de haine contre personne », a-t-il insisté.

Son avocat Me Antoine Vey a précisé : « Il a envoyé un message de soutien aux Palestiniens de Gaza. Pour lui c’est cela la paix, et il n’est pas le seul ». « Sur Instagram, 35 secondes c’est long », a reconnu Me Vey, assurant que le partage de cette vidéo était certes une « faute » éthique mais pas une faute pénale de la part du joueur.

Au lendemain de sa publication, c’est l’OGC Nice qui l’avait prévenu du caractère polémique des propos. Atal l’avait alors supprimée, avec un message d’excuses. Suspendu pour sept matches par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), Youcef Atal n’a plus porté le maillot niçois depuis cette publication, mais il a été titulaire lors des trois matches joués depuis par l’équipe nationale.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Le président Tebboune félicite l’Olympique Akbou et l’ES Mostaganem pour leur accession en Ligue 1

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

Meeting d’Ostrava : l’Algérien Sedjati remporte le 800 m et réalise la meilleure performance de l’année

Le demi-fondiste algérien Djamel Sedjati a remporté mardi la...

L’ES Mostaganem acte son retour en Ligue 1

Après 25 ans d'attente, l'ES Mostaganem a acté son...

Eliminatoires de la Coupe du Monde 2026 : Petkovic dévoilera sa liste jeudi pour la Guinée et l’Ouganda

La liste des joueurs algériens retenus pour les deux...