France : Youcef Atal sur le départ

Date:

Le joueur international algérien de l’OG Nice (Ligue 1 française) devrait quitter la France à partir du prochain mercato hivernal, rapporte ce vendredi le journal français Le Parisien, reprenant les informations du journal régional Nice-Matin.

Le 24 novembre dernier, Youcef Atal, 27 ans, a été présenté devant la justice et placé sous contrôle judiciaire avec une caution de 80.000 euros et une interdiction de quitter le territoire français, sauf pour des motifs liés à son activité de footballeur. Le jeune joueur sera jugé le 18 décembre pour provocation à la haine à raison de la religion, avait annoncé le parquet de Nice.

Selon Le Parisien, l’entourage de Youcef Atal le décrit comme un joueur marqué, obligé de suivre un programme d’entraînement spécifique, loin du groupe principal dirigé par Francesco Farioli. La suspension de l’OGC Nice, combinée à la sanction de la LFP, laisse peu de place à l’espoir de revoir Atal sur le terrain avec son équipe actuelle, selon la même source.

Après avoir disputé 125 matchs et contribué avec 12 buts et 8 passes décisives, Youcef Atal se prépare à tourner la page de son chapitre niçois qu’il a commencé en 2018. Sous contrat jusqu’en juin 2024, il semble inévitable qu’il profite du prochain mercato pour explorer de nouveaux horizons. La destination la plus probable pour le latéral droit semble être un club basé dans un pays du Golfe.

Malgré ses déboires et sa suspension, Atal conserve la confiance du sélectionneur national, Djamel Belmadi. Celui-ci a récemment fait appel à lui lors des deux derniers matchs de l’Algérie contre la Somalie (3-1), où Atal a délivré une passe décisive, et le Mozambique (2-0).

Le joueur a également été confirmé pour participer à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire à partir du 13 janvier. Cependant, avant de se rendre à la CAN, Youcef Atal, convoqué devant le tribunal correctionnel le 18 décembre, devra répondre aux accusations de provocation à la haine raciale à raison de la religion.

Pour rappel, Youcef Atal était visé, depuis la mi-octobre dernier, par une enquête préliminaire après avoir relayé sur son compte Instagram une vidéo du prédicateur palestinien Mahmoud Al Hassanat dans laquelle il appelait Dieu à « envoyer un jour noir sur les juifs ».

Le joueur avait partagé cette vidéo en guise de soutien au peuple palestinien qui subit l’agression de l’entité sioniste depuis 7 octobre. Le footballeur avait rapidement supprimé sa publication et présenté des excuses, mais le parquet, saisi par le préfet et le maire de Nice, a ouvert une enquête. Son club l’avait suspendu jusqu’à nouvel ordre. La commission de discipline de la Ligue française de football professionnelle lui avait pour sa part infligé sept matchs de suspension.

« J’ai conscience que ma publication a choqué plusieurs personnes, ce qui n’était pas mon intention et je m’en excuse », avait écrit Youcef Atal sur Instagram. Et d’ajouter : « Je tiens à clarifier mon point de vue sans aucune ambiguïté : je condamne fermement toutes formes de violence, où que ce soit dans le monde, et je soutiens toutes les victimes. Jamais je ne soutiendrai un message de haine ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Avant-première à Alger du documentaire « Ag Abkeda Soleil de N’Ajjer »

L'avant-première du film documentaire "Ag Abkeda, Soleil de N'Ajjer",...

Ouled Djellal et Biskra : Arkab lance les projets de deux centrales solaires

La mise en œuvre du projet de construction de...

Bac et BEM : Le retrait des convocations pour les examens « dès le début du mois de mai prochain »

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a indiqué,...

Le président Tebboune réaffirme le soutien constant de l’Algérie à la Tunisie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a...