Tindouf : le président Tebboune pose la première pierre du projet d’usine de traitement du minerai de fer de Gara Djebilet

Date:

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a posé, jeudi à Tindouf, la première pierre du projet d’usine de traitement primaire du minerai de fer de Gara Djebilet, à l’occasion de sa visite de travail et d’inspection dans cette wilaya.

Cette usine s’inscrit dans le cadre de la valorisation et de l’exploitation de la mine, une des plus grandes  au monde en termes de réserves avec près de 3,5 milliards de tonnes de minerai de fer et une capacité de production de 2 à 3 millions de tonnes/an dans une première étape (2022-2025).

A cette occasion, le Président Tebboune a écouté deux exposés sur les structures de traitement de minerai de fer et le projet de traitement primaire qui sera réalisé au niveau du même site, lors desquels a été saluée la décision du président de la République prise en Conseil des ministres de mai 2022, portant approbation du lancement de la première phase d’exploitation de cette mine.

Le Président de la République a donné le coup d’envoi du projet de cette usine de traitement, en présence du Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Saïd Chanegriha et de membres du Gouvernement.

L’opération de traitement primaire du minerai de fer consiste en le concassage et le raffinage de la matière première, la séparation sèche, puis le stockage et le transport. Les études relatives à ce projet ont permis la mise au point d’un procédé innovant pour la production d’un concentré de minerai « commercialisable au niveau local qu’international », selon les explications données.

Les techniques utilisées dans le traitement permettront d’atteindre un taux de 85% de récupération du minerai de fer, grâce aux opérations de séparation magnétique sèche qui augmentent le taux de fer récupéré et réduit le taux du phosphore à 0,68%. 

Les activités de développement et d’exploitation du projet minier structurant et stratégique permettront, quant à elles, la création d’une grande dynamique économique, non seulement dans la région sud-ouest du pays mais à travers l’ensemble du territoire national, étant de nature à développer le secteur national minier et à accélérer la démarche de diversification de l’économie et de promotion des exportations hors hydrocarbures.

Le potentiel minier devra atteindre, à compter de 2026 et à l’horizon 2040, entre 40 et 50 millions de tonnes/an avec la mise en service de la ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar qui s’étend sur un linéaire de 950 km.

L’exploitation de ce gisement, qui s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat visant à relancer le secteur des mines pour diversifier l’économie nationale et stimuler l’industrialisation, sera supervisée par l’Entreprise nationale de fer et d’acier (FERAAL) relevant de la Société nationale de recherches et d’exploitation minières (SONAREM) en partenariat avec le consortium Chinois (CMH).

L’activité de valorisation et d’exploitation de la mine, lancée depuis plus d’un an, se déroule au niveau de la région ouest du gisement qui renferme des réserves estimées à 1,7 milliard de tonnes, soit plus de la moitié des réserves globales.

Fiche Technique

-Réserves de la mine en minerai de fer: 3,5 milliards de tonnes.

-Zones d’exploitation: répartition des superficies de la mine en trois zones d’exploitation et de valorisation: est-centre-ouest.

-Sociétés d’exploitation: l’Entreprise nationale du Fer et de l’Acier (FERAAL), en partenariat avec le Consortium chinois (CMH).

-Lancement en 2022 de l’exploitation de la mine de Gara Djebilet-Ouest avec des réserves estimées à 1,7 milliard de tonnes, soit plus de la moitié des réserves globales.

-Capacités de production: de 2 à 3 millions de tonnes/an dans une première étape (2022-2025), avant de passer à 40 puis 50 millions de tonnes (2026-2040), avec le lancement de la ligne ferroviaire minière Gara Djebilet-Béchar.

-Postes d’emploi devant être créés: 15 000 à 20 000 postes d’emploi directs et indirects.

-Principaux projets d’accompagnement: ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar (950 km), un complexe sidérurgique pour la production du rail et du profilé en acier et des wagons de chemin de fer destinés au transport du minerai de fer.

-Parmi les avantages de la mine, notamment dans sa partie ouest, les minerais dont il regorge sur une surface d’une profondeur ne dépassant pas les 12 mètres, dont les coûts d’extraction sont des moins onéreux à l’échelle mondiale.

-Année de découverte de la mine: 1952.

Pose la première pierre du projet de la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet

Le président Tebboune a également procédé à la pose de la première pierre du projet de la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet, longue de 950 km, selon l’APS.

Le président Tebboune a, à cette occasion, mis l’accent sur la nécessité de respecter les délais de réalisation de ce mégaprojet stratégique, fixés à 30 mois, soulignant que l’avenir de l’Algérie est intimement lié à la mine de Gara Djebilet, laquelle permettra, a-t-il poursuivi, d’économiser trois milliards USD de la facture d’importation du fer.

Et d’ajouter: « Ceci est l’économie à laquelle nous aspirons, qui va donner un nouveau souffle à l’économie nationale ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Publication de la version actualisée des Règles parasismiques algériennes

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la...

Zahana souligne la nécessité de relever la qualité des prestations au port d’Alger

Le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana a...

Didouche : « plus de 800 projets touristiques en cours de réalisation »

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mokhtar Didouche,...