BAC et BEM : Lourdes sanctions contre les fraudeurs et leurs complices

Le juge correctionnel près le tribunal d’El Aouinet (wilaya de Tébessa) a ordonné, lundi, le placement en détention provisoire d’un candidat libre à l’examen du baccalauréat (session juin 2021), pour fraude, lit-on dans un communiqué de presse rendu public par la même juridiction.
Selon la même source, un cas de fraude a été enregistré durant le premier jour du baccalauréat 2021 impliquant un candidat libre (B.H) durant l’épreuve de langue arabe (filière lettres et philosophie) au niveau du centre d’examen du Lycée Mekhaznia Mabrouk dans la commune d’El Ouanza (est de Tébessa).
Après contrôle par les surveillants et le chef du centre, un téléphone portable a été saisi sur le candidat qui avait photographié le sujet de l’examen pour sa diffusion sur une application, précise la même source qui ajoute que les instances sécuritaires et judiciaires ont dressé par la suite un procès verbal de fraude à l’encontre du candidat.
Après la procédure de l’instruction préliminaire, le mis en cause a été déféré devant le procureur de la République près le tribunal d’El Aouinat pour « diffusion et fuite de sujets et de réponses d’examens finaux par télémessagerie ».
Le juge correctionnel a décidé le report de l’affaire à l’audience du 28 juin en cours et ordonné le placement du mis en cause en détention provisoire.