Harraga : Les familles des 23 jeunes de Béjaïa portés disparus crient leur désarroi

Les 23 jeunes natifs de Béjaïa qui sont partis le 17 décembre dernier à 4 heures du matin, depuis Béjaïa rejoindre les rives européennes sur une barque n’ont toujours pas donné signe de vie.

Ayant saisi , depuis plus d’une semaine,le ministère des affaires étrangères, le Croissant-Rouge, la marine nationale et les services de sécurité  et n’ayant reçu aucune réponse à leur requête, les familles de ces jeunes portés disparus ont observé ce lundi un sit-in devant le siège de la wilaya de Béjaia pour  crier leur désarroi  et faire pression sur les autorités  pour que des recherches sérieuses soient menées pour retrouver les disparus  « morts ou vifs ».

«  Depuis le17 décembre dernier jusqu’à ce jour, on ne sait rien sur le sort de nos enfants. Les autorités doivent bouger  pour s’enquérir sur le  sort nos enfants.  Nous voudrions savoir ce qu’ils leur est advenu. S’ils sont en vie qu’ils nous le disent , s’ils sont morts qu’ils nous le disent. » a déclaré l’un des parents, lors de ce rassemblement.
A noter  depuis septembre dernier , il est recensé la disparition de  quelque  9 barques et 85 harragas algériens partis de divers points du littoral du pays  à destination de l’Europe.