Une partie d'une rançon versée par la France au Mali retrouvée à Jijel par l'armée

Une partie de la rançon versée par la France à des terroristes Maliens pour libérer une française détenue par une faction terroriste au Mali a été retrouvée ce lundi par une unité de l’armée Algériennes sur les monts de Jijel dans l’Est du pays.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à l’exploitation du terroriste «Rezkane Ahcene», dit « Abou Dahdah », capturéle 16 décembre 2020, lors d’une opération de recherche et de ratissage menée près de la commune d’El-Ancer à Jijel en 5e Région Militaire, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a découvert et détruit, aujourd’hui 28 décembre 2020 dans la localité de Djebel Boutouil dans la même zone, cinq (05) casemates pour terroristes, et a récupéré la somme de quatre-vingt mille (80.000) euros, qui s’est avérée être la première tranche de la rançon, objet du marché conclu le mois d’octobre passé au Sahel, et supposée être versée au profit des résidus des groupes terroristes traqués par les services de sécurité au nord de notre pays », indique à ce sujet un communiqué du ministère de la défense nationale (MDN).

Cette opération, toujours en cours, s’inscrit, ajoute la même source, « dans la dynamique des efforts consentis sur le terrain, et confirme une fois encore, l’efficacité de l’approche adoptée par le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire pour venir à bout du fléau du terrorisme et assécher ses sources de financement ».