Non satisfait des dernières mesures prises par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui vient d’accepter les dossiers de recours de 189 sur 1454 déposés, le Syndicat national des magistrats (SNM) promet d’entreprendre dans les prochains jours une nouvelle action de contestation qui aura un «effet boule de neige» si le ministre de la Justice ne procède pas à la satisfaction des revendications contenues dans le dernier accord entre les deux parties.

Cet accord a mis fin à une grève de dix jours en octobre dernier qui a paralysée tous les tribunaux du pays.