L'info c'est ici

Achat des parts d’Anadarko en Algérie par Total: le ministre de l’énergie dément et conteste

160

Le ministre de l’Energie, Mohammed Arkab a démenti ce dimanche l’achat par le groupe pétrolier français Total des parts d’Anadarko en Algérie.

Intervenant à l’occasion de l’installation du nouveau PDG de Sonelgaz, le ministre de l’Énergie, a révélé qu’il avait envoyé à Anadarko, des questions sur la transaction, sans toutefois avoir de réponses de sa part.

  « La non réponse d’Anadarko à nos questions invalide l’accord », a déclaré le ministre de l’Énergie qui ajoute « Nous ferons tout pour sauvegarder les intérêts de l’Algérie, y compris le droit de préemption ».

Pour rappel, le groupe pétrolier français Total a annoncé le 05 mai dernier avoir signé un accord avec l’américain Occidental Petroleum en vue d’acquérir les actifs en Afrique, dont l’Algérie, de la compagnie américaine Anadarko dans le cas où cette dernière serait rachetée par Occidental Petroleum, a rapporté hier Les Echos.

Le coût de cette acquisition s’élèverait pour Total à hauteur de 8,8 milliards de dollars.  La transaction concerne les actifs de pétrole et de gaz d’Anadarko en Afrique, en l’occurrence ceux situés au Ghana, au Mozambique, en Afrique du Sud et en Algérie.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept