L'info c'est ici

Présidentielle: Ali Ghediri compte déposer son dossier dimanche

70

Le coordinateur de la campagne électorale de Ali Ghediri, Mokrane Ait Larbi, a annoncé, ce samedi, que 120 000 signatures de citoyens et 217 signatures d’élus ont été collectés par le prétendant à la candidature à l’élection présidentielle : «Les signatures ont été collectées dans 47 wilayas, et le seuil des 1500 signatures par wilayas a été dépassé dans 34 d’entre elles, selon M. Ait Larbi.  

Avec ces résultats positifs il est démontré que nos soutiens ont tenu bon face à toutes les difficultés », affirme le directeur de campagne de Ghediri qui déposera son dossier de candidature au Conseil constitutionnel demain, dimanche 3 mars à 10 heures, selon le même communiqué.

Dans la même annonce, Mokrane Ait Larbi a dénoncé «de nombreux dépassements dangereux dans plusieurs communes à travers de nombreuses wilayas, dont des refus de légalisation de signatures, la saisie de centaines de formulaires remplis, en plus de pressions» sur les soutiens de Ali Ghediri chargés de collecter les signatures. 

Par ailleurs , le PT a décidé, samedi de ne pas participer à l’élection présidentielle. Dans une déclaration à la presse, au terme des travaux de la session extraordinaire du Comité central du PT, Louisa Hanoune a affirmé que le parti avait décidé de «ne pas participer à cette présidentielle et de ne pas déposer ainsi le dossier de candidature auprès du Conseil Constitutionnel (CC)». 

Le président du parti du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid a déposé ce samedi, auprès du Conseil constitutionnel son dossier de candidature à la présidentielle. A l’issue du dépôt de son dossier, M. Belaid a indiqué qu’il avait collecté 115.000 signatures auprès des électeurs, à travers les 48 wilayas et 1748 signatures d’élus locaux : «Partant de sa conviction que le peuple algérien veut le changement et la réalisation d’une transition calme et souple, l’instance de coordination du parti qui s’est réunie samedi matin, suite au récent mouvement populaire, a décidé de participer à la prochaine présidentielle», a fait savoir M. Belaid, soutenant qu’il sera«l’alternative», d’autant que son parti «dispose d’un programme et a déjà prouvé son aptitude à accomplir davantage de réalisations».

Les partis de l’opposition et les potentiels candidats indépendants à la présidentielle du 18 avril 2019 tiennent en ce moment un conclave au siège de la formation Adala de Abdallah Djaballah. Un seul point à l’ordre du jour : Examiner la conduite à tenir après la démonstration de force du peuple vendredi dernier.

Cette réunion décisive à la quelle prennent part près d’une trentaine de partis et de personnalités fait suite à la celle de la patronne du PT de boycotter l’élection présidentielle.