Ultimate magazine theme for WordPress.

CHU de Bejaïa: Hasbellaoui met fin aux fonctions du DG

CHU de Bejaïa

515

Le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui a décidé de mettre fin aux fonctions du Directeur général, le professeur Danoune Abdelmalek, et du SG du Centre Hospitalo-universitaire (CHU) de Bejaia, pour «mauvaise gestion , a annoncé ce mardi un communiqué du ministère.

Le ministère de la Santé a constaté «la mauvaise gestion lors des différentes opérations de contrôle et d’inspection effectuées dernièrement», a précisé le communiqué, ajoutant que «ces dépassements ont influé négativement sur le fonctionnement de l’établissement et la qualité des prestations prodiguées aux patients».

 Composé de 25 services hospitaliers, le CHU de Bejaïa avait l’ambition de devenir un véritable pôle de santé dans la région, selon son ancien patron : «La réalisation la plus marquante depuis la mise en service de notre CHU, en 2011, est incontestablement le service de cardiologie que nous avons créé en février 2013», soulignait récemment le professeur Danoune, avant d’ajouter que l’hôpital Khelil-Amrane «va bientôt renforcer» ses structures avec l’ouverture prochaine du nouveau centre d’imagerie médicale qui sera doté du matériel de radiologie le plus sophistiqué, à l’image de cet appareil IRM (imagerie par résonance magnétique) dont les équipements ont déjà été réceptionnées. Ce dernier a révélé que le CHU de Bejaïa «souffre énormément d’un sous-encadrement médical comparativement à d’autres centres hospitaliers universitaires». À ce titre, il déplorera le fait que le CHU «ne dispose que de deux chirurgiens pédiatres, et que ses trois structures de santé fonctionnent avec un seul médecin réanimateur pendant les gardes de nuit».