Bejaia : Les étudiants maintiennent la pression

Date:

Les étudiants de l’université Abderrahmane Mira de Bejaïa qui sont toujours en grève, ont procédé encore ce mercredi 21 novembre, à la fermeture des campus Aboudaou et Targa Ouzemour. «  Le maintien de notre mouvement trouve son origine dans la sourde oreille de l’administration rectorale qui n’a pas encore ouvert les portes du dialogue » nous déclare, à ce sujet un membre de la Coordination Locale des étudiants.

Lancé depuis une dizaine de jours en raison de l’exclusion d’une trentaine d’étudiants des résidences de Berchiche et d’Irayahen, et du refus d’accès au master à certains postulants , ce mouvement risque de perdurer si des mesures d’apaisement et de dialogue ne sont pas prises en urgence. En plus de la réintégration de leurs camarades exclus et du libre accès au master, les étudiants, dans leur plate-forme de revendication qu’ils comptent remettre à l’administration rectorale une fois le dialogue établi, dénoncent l’autoritarisme de l’administration qui empêche toute activité libre et les intimidations dont sont objets certains étudiants .

Pour beaucoup d’observateurs, ce mouvement fait resurgir le spectre de l’année 2010 où l’université Abderrahmane Mira avait vécu une situation d’instabilité chronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Zamalek SC remporte la Coupe de la CAF

Le Zamalek SC a remporté la finale retour de...

Mauritanie : création d’une Association des diplômés des universités et instituts algériens

Une Association des diplômés des universités et instituts algériens...

Un réseau criminel international de trafiquants de psychotropes démantelé à Bordj Bou Arreridj

Les services de Gendarmerie nationale à Bordj Bou Arreridj,...

Situation à Rafah : réunion lundi du CS à la demande de l’Algérie et de la Slovénie

Le Conseil de sécurité (CS) tiendra lundi une séance...