Mise en ligne le :

« Les manifestants arrêtés ce matin lors de la marche pour la libération des détenus d’opinion à laquelle a appelé le comité pour la libération du blogueur, Merzoug Touati, ont tous été libérés cet après-midi » apprend-on de maitre Benyoub Djamel, l’un des avocats de Merzoug Touati.

Ils étaient plus d’une trentaine de manifestants, entre militants politiques (RCD, PST), syndicalistes, journalistes , militants associatifs et militants des droits de l’homme, à être  interpellés et conduits au commissariat ce matin avant d’être relâchés à l’issue du rassemblement tenu par les manifestants à la place Saïd Mekbel, exigeant leur libération immédiate.

Plusieurs voix s’élèvent déjà et condamnent avec vigueur cette violence policière contre une  action pourtant pacifique. Les manifestants n’en démordent pas et appellent d’ores et déjà les citoyens à mieux s’organiser et à agir pour protéger les acquis démocratiques et arracher la liberté inconditionnelle pour tous les détenus d’opinion.