Merzoug Touati
Le blogueur est toujours emprisonné

Le blogueur Merzoug Touati, emprisonné à Oued Ghir à Bejaia, après sa condamnation à 7 ans de prison pour « espionnage », a été transféré ce samedi 3 novembre vers la prison de Bouira, annonce son avocat Maitre Saleh Debouz.

Selon lui, ce transfert constitue « un très grand problème pour sa famille, en particulier pour sa mère », explique Me Debouz. « Sa maman dans un état lamentable et inconsolable m’a expliqué que cette mesure constitue une punition supplémentaire pour elle », a t-il ajouté.

Pour le vice-président de la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme LADDH, Said Salhi, il s’agit d’une « mesure injustifiable », a t-il dénoncé. Cette dernière « pénalise plus la mère de Merzoug, seule et à charge d’un autre enfant, le petit Hani. Une mère qui n’arrive même pas à affronter les charges courantes de la vie pour élever dignement ses enfants, doit faire un déplacement de 100 km pour rendre visite à son fils Merzoug », deplore le vice président de la LADDH.

Pour rappel, Merzoug Touati, qui a été condamné à 7 ans de prison, a entamé le 8 juillet 2018, une grève de la faim illimitée, au détriment de sa santé, pour clamer son innocence. Sa condamnation a suscité une vague d’indignation et de solidarité du mouvement associatif, des défenseurs des droits de l’homme et des ONG internationales.