augmenter la production du brut

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni est revenue ce jeudi 27 septembre, sur les pressions exercées par l’administration Trump sur les pays de l’Opep visant à les forcer à augmenter la production du brut pour faire baisser les prix, affirmant que l’Opep est « souveraine » dans ses décisions.

« L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) est souveraine et libre dans ses décisions. Les prix actuels sont stables », a t-il déclaré en marge d’une séance plénière à l’APN.

Le président américain Donald Trump, avait appelé l’OPEP à la veille de la 10ème réunion des pays de l’OPEP et non-OPEP, dimanche dernier à Alger, à augmenter sa production mais l’Organisation a n’a pas cédé. Donald Trump a critiqué, à nouveau, l’OPEP mardi, lors de la 73eme session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Djezzy Binatna

A ce titre, et en réponse à ses critiques, le ministre a indiqué que la réunion d’Alger « a été une réussite en ce sens où elle a permis aux pays de l’OPEP et non OPEP de rester dans l’accord de juin 2018 ».

« Un baril à 70 et 80 dollars convient à l’Algérie »

Pour Guitouni, la stabilité caractérisant actuellement le marché pétrolier a permis aux participants à la réunion d’Alger de parvenir à une décision « rationnelle ».

S’agissant par ailleurs, du le prix du baril à 80 dollars, le ministre a rappelé que le prix est tributaire de la demande. « Si les prix augmentent, l’industrie s’arrêtera, la demande baissera et les stocks seront alors plus importants, par conséquent les prix chuteront d’où l’importance de réaliser un équilibre entre l’offre et la demande », a t-il expliqué, précisant qu’un « prix entre 70 et 80 dollars convient à l’Algérie », rapporte l’agence officielle APS.

Evoquant des concertations avec les pays consommateurs, le ministre a déclaré « nous sommes en discussion avec les consommateurs pour trouver un compromis et je pense que tout va pour le mieux, d’autant que le marché est stable, cette stabilité nous l’avons voulu et nous espérons qu’elle durera », a-t-il ajouté.

La 11e réunion de la commission ministérielle de suivi de l’accord OPEP et non OPEP se tiendra le 11 novembre prochain à Abu Dhabi.