20 milliards d’euros injectés par les émigrés dans le marché parallèle de la devise en Algérie

Date:

En attendant l’ouverture prochaine d’une ou de plusieurs succursales de la Banque d’Algérie en France plus précisément à Paris comme annoncé récemment par le ministère des Finances, les membres de la communauté nationale continuent d’alimenter le marché noir de la devise en Algérie.

Selon une estimation provisoire établie par un membre de cette communauté en l’occurrence Said Benrekia, ce dernier évalue en effet l’apport financier de la communauté algérienne à 20 milliards d’euros annuellement.

Cette manne considérable passe ainsi au travers du circuit bancaire et des bureaux de change. A la différence des pays voisins comme le Maroc et la Tunisie qui bénéficient de ces apports frais en argent, l’Algérie ne récolte qu’un (1) milliard d’euros annuellement.

Ce qui est très peu comparativement aux deux pays dont leur communauté est loin d’égaler celle des nationaux. La crise financière qui frappe le pays depuis quatre ans devrait inciter les hauts responsables à hâter l’ouverture de ces succursales en France et en Europe.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Raffinage pétrolier : Hachichi inspecte les unités de production à Skikda

Le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a effectué,...

Alger : Ouverture du Salon de l’emploi, de la formation et de l’entrepreneuriat

La 18e édition du Salon de l'emploi, de la...

Salon international du tourisme : Tassili Airlines annonce des prix promotionnels sur la ligne Alger-Paris-Alger

La compagnie aérienne Tassili Airlines a annoncé mercredi des...

Cosob : lancement du projet de digitalisation des ordres de bourse dimanche

La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de...