Développement local Une enveloppe de 43,4 millions d’euros allouée pour l’Algérie

Date:

Dans le cadre du Programme d’Appui au Développement Local Durable et aux Actions Sociales du Nord-Ouest de l’Algérie (PADSEL-NOA), un appel à manifestation d’intérêt est lancé pour l’identification d’une association relais afin d’appuyer la mise en œuvre d’un projet de développement local dans la wilaya de Tissemsilt, selon l’Union Européenne.

L’organisation « Humanité & Inclusion » (le nouveau nom de Handicap International) met en œuvre depuis mars 2018, dans le cadre du programme PADSEL-NOA, le projet Nouvelles Initiatives de Développement Inclusif et Durable (NIDID) dans les wilayas de Saida, Tiaret et Tissemsilt.

La même source indique qu’afin de favoriser la mobilisation des acteurs locaux au sein des territoires d’intervention, le projet s’appuie également sur une association relais par territoire. Celle-ci facilite la mise en œuvre des actions de renforcement de capacités, participe au suivi des initiatives locales subventionnées, organise la logistique des différentes activités du projet (réunions, ateliers et formations) et agit comme relais d’Humanité & Inclusion auprès des acteurs institutionnels et associatifs locaux.

« Cet appel est ouvert à toute association locale sans but lucratif, enregistrée légalement en Algérie (selon la loi 12-06 du 12 janvier 2012), active depuis au moins deux ans dans la wilaya de Tissemsilt,  et œuvrant auprès des personnes vulnérables et/ ou travaillant au renforcement de la société civile, au développement local/rural, à la protection de l’environnement », précise l’UE.

L’organisation retenue travaillera avec Humanité & Inclusion pour l’élaboration d’un budget détaillé adapté à un plan d’activité établi sur 28 mois. L’enveloppe maximale disponible pour cet appel à manifestation d’intérêt est de 40.000EUR. Les dossiers complets doivent être envoyés par version électronique avant le samedi 23 juin 2018.

Notons que le Programme d’Appui au Développement Local Durable et aux Actions Sociales du Nord-Ouest de l’Algérie (PADSEL-NOA) est cofinancé par le gouvernement algérien et l’Union européenne à hauteur de 43,4 millions d’euros. Il est mis en œuvre, depuis 2014, dans six wilayas des Hauts plateaux et du nord-centre de l’Algérie à savoir : Saïda, Tiaret, Tissemsilt, Aïn Defla, Chlef et Medea.

Ce programme vise à accompagner les efforts déployés par le gouvernement algérien pour dynamiser le développement économique et social et privilégier le secteur privé comme moteur de la création d’emplois. Il cherche également à contribuer à la réduction des disparités sociales et économiques grâce au développement intégré et durable des communes et wilayas concernées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Protection civile : « plan proactif » de prévention et de lutte contre les incendies

La Direction générale de la protection civile (DGPC) a...

Programme pilote de gestion et d’orientation des déchets vers une économie circulaire à Sétif et Constantine

Les travaux d'un projet pilote de gestion intégrée des...

Une unité sanitaire mobilisée à la Mecque au service des hadjis algériens

L'unité sanitaire centrale à la Mecque, l'une des principales...

Les étudiants algériens lauréats du Concours international de Huawei ICT distingués

Les étudiants algériens lauréats du Concours international "Huawei ICT...