Bejaia croule sous les ordures

Date:

Jamais de l’histoire de la ville de yemma gouraya la question d’hygiène s’est autant dégradée. C’est un véritable désastre environnemental. Un triste spectacle pour l’ex-capitale des Hammadites qui a été plusieurs fois sacrée « ville la plus propre d’Algérie » au milieu des années 1980.

Le spectacle est désolant. Des amas de déchets ménagers dans tous les quartiers, voir dans chaque coin de rue.  Six mois après son élection à la tête de la mairie de Bougie, le nouveau maire, M. Hocine Merzougui, semble, dépassé par les événements notamment celui relatif à la question d’hygiène et environnement.

Cette question a même fait sortir le wali par intérim, M. Mezhoud, qui a interpellé en premier lieu avant d’ordonner au maire de la ville de yemma gouraya de procéder à l’évacuation des déchets ménagers qui traînent dans les coins et recoins de la ville.

la délibération de l’ancienne APC portant « aide financière de l’APC pour la création d’une EPIC de wilaya » en date du 26 octobre 2017, est aujourd’hui au centre d’une polémique qui fait rage aussi bien dans les institutions de l’état qu’au niveau de la société civile.

En effet, le dernier communiqué de la wilaya accuse directement la trésorerie de la municipalité de Béjaïa de bloquer la somme destinée comme prêt au lancement de l’Epic, dont la «délibération a été approuvée par la wilaya et visée par le contrôleur financier». «En attendant la mise en service de l’entreprise créée par la wilaya pour la collecte des déchets ménagers, dont le dossier est toujours au niveau de la trésorerie communale et ce pour l’admission en dépenses du montant (estimé à 70,6 milliards de centimes) de la subvention accordée par voie de délibération par l’Assemblée populaire communale de Béjaïa au profit de l’Epic et compte tenu de la situation dégradante de l’hygiène au niveau de la majorité des quartiers de la ville et vu l’urgence, le wali a instruit le président de l’APC de Béjaïa afin de reprendre langue avec les entreprises privées pour assurer le nettoiement et la collecte des déchets ménagers», indique le communiqué de la cellule de communication de la wilaya de Béjaïa avant d’expliquer «Les équipements de l’Epic ont été acquis et stagnent depuis 3 mois au niveau du parking», précise le communiqué soulignant que «le président de l’APC de Béjaïa qui a signé une convention pour restituer graduellement ce montant, a même eu recours à une réquisition pour accélérer la procédure, mais hélas sans suite».

Une procédure, en somme, décriée par le groupe indépendant « Ensemble pour Bougie » qui a crié à l’arnaque en dénonçant une aide d’une APC, qui engage l’argent des contribuables, pour la création d’une EPIC de wilaya.

Entre les démarches des uns et les dénonciations des autres c’est la mythique ville de yemma gouraya qui croule sous les ordures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Oran : sortie de la 54ème promotion à l’Ecole supérieure de l’Air de Tafraoui

Le Commandant des Forces aériennes, le Général-major Mahmoud Laaraba,...

Zahana : taux d’avancement des travaux d’extension du métro d’Alger à 99 %

Le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana a...

Le président Tebboune reçoit à Bari (Italie) son homologue français

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu,...

Le groupe espagnol Villar Mir cède à Asmidal la totalité de ses parts dans Fertial

Le Groupe espagnol Villar Mir a cédé à Asmidal...