Bouira : les projets d’eau potable « doivent être achevés avant l’été prochain »

Date:

Tous les projets du secteur des ressources en eau lancés à Bouira, « doivent être achevés dans les meilleurs délais et dans le respect de la qualité requise, avant l’été prochain », a déclaré lundi le ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, lors d’une visite de travail dans cette wilaya.

Le ministre qui a écouté un exposé sur l’évolution des projets lancés dans le secteur des ressources en eau à Bouira, a souligné que la wilaya « a beaucoup souffert l’été dernier du manque d’eau en raison du déficit pluviométrique qui sévit depuis sept ou huit ans ».

« Pour pallier à ce manque, les pouvoirs publics ont accompagné cette wilaya à travers une série de projets lancés et d’autres qui le seront bientôt », a rappelé le ministre, selon l’APS, qui a insisté auprès des responsables locaux afin qu’ils veillent à ce que ces projets soient livrés « dans les meilleurs délais et avec le respect des normes de la qualité, afin de permettre aux populations d’en tirer profit ».

Le ministre a rappelé, à l’occasion, que la solution « radicale et définitive » au problème du manque de la pluviométrie est la réalisation de stations de dessalement de l’eau de mer (SDEM) sur le long du littoral du pays, pour lesquelles « tous les moyens financiers, matériels et humains sont mobilisés », a-t-il dit.

Pour Bouira, le barrage Koudiet Acerdoune sera raccordé à la SDEM en cours de réalisation à Boumerdes, alors que celui de Tilesdit sera connecté à une station similaire en cours de réalisation à Béjaia, a rappelé M. Derbal.

Il a, par ailleurs, estimé « important » de réutiliser les eaux usées épurées dans l’irrigation agricole, notamment pour le plateau des Arribs à Ain Bessam (Ouest de Bouira), et le périmètre du Sahel à M’Chedallah et Chorfa (Est).

« La réutilisation des eaux usées permet de booster le secteur agricole et de diversifier sa production, et de développer l’économie nationale », selon M. Derbal qui a annoncé, à l’occasion, que « toutes les stations d’épuration des eaux usées (STEP) seront dotées d’un dispositif de traitement tertiaire qui permet une augmentation du potentiel hydrique de réutilisation dans divers secteurs ».

A noter que le ministre a visité la STEP de la ville de Bouira, et procédé à la mise en service d’un projet de raccordement de 14 communes au barrage Tilesdit pour un montant de 450 millions de dinars, selon la fiche technique du projet.

Il a également lancé les travaux de réhabilitation du réseau de l’alimentation en eau potable (AEP) au chef lieu de wilaya, avant de mettre en service, dans la commune de Taghzout, un projet de raccordement des villages Ath El-kadi, Thala Boughlal, et El Kaf Ouarkouv, au réseau d’AEP.

Le ministre s’est rendu également à Haizer (Est de Bouira), où il a donné le coup d’envoi de réalisation d’un réservoir d’une capacité de 500 m3 au village Slim, et un autre réservoir de 300 m3 à Ighil Azougagh.

A Ain Tork (Ouest de Bouira), M. Derbal a procédé à la mise en service d’un projet de raccordement des localités de Maâtouga, Mergeb et Zaboudja, au réseau d’AEP avant de visiter à Ain Bessam, la STEP, dont les travaux de réalisation sont toujours en cours.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Chlef : une personne mortellement percutée par un train

Un cinquantenaire a été mortellement percuté, mardi soir, par...

Les mandats d’arrêt contre les dirigeants sionistes, un « moment historique » pour la justice internationale

Les mandats d'arrêt réclamés lundi par la Cour pénale...

Tizi-Ouzou : Ré-inhumation des restes mortuaires de 81 Chouhada au village Ath Argane

Les restes mortuaires de 81 Chouhada ont été ré-inhumés,...

Batna : 15 blessés lors d’une collision entre une voiture et un bus

Une violente collision entre une voiture et un bus...