Quatre de ses bus caillassés depuis le début du ramadhan : l’Etusa dénonce

Date:

Une nouvelle agression a été enregistrée, jeudi 28 mars 2024, vers 15h00, à l’encontre d’un bus de l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa).

Cette fois-ci, c’est le bus portant le numéro d’immatriculation 11.108, circulant sur la ligne numéro 08, reliant la station 02 Mai / Raïs Hamidou à la rue Zighoud Youcef (Lalaiti), qui a été la cible d’actes de vandalisme. Des jets de pierres, oeuvre d’un groupe d’adolescents, ont endommagé le véhicule et ont créé un climat de peur parmi les passagers.

Dans un communiqué, l’Etusa a vivement condamné ces actes de vandalisme récurrents qui touchent non seulement ses biens, mais aussi la sécurité des passagers. La société a également souligné que chaque bus endommagé est retiré de la circulation pour réparation, entraînant ainsi une perturbation du service et une frustration pour les usagers.

Face à cette situation, l’Etusa a pris des mesures en déposant des plaintes officielles auprès des autorités de sécurité pour chaque cas de vandalisme et de dommages. La société a également lancé un appel pressant à la responsabilité collective, soulignant que la protection des biens publics est l’affaire de tous.

L’Etusa s’est dit déterminée à défendre ses travailleurs et à poursuivre en justice toute personne qui s’en prend à eux ou à ses biens. « Notre priorité absolue est de servir les citoyens », rappelle l’Entreprise de transport.

Quatre bus caillassés depuis le début de Ramadhan

C’est le quatrième bus de l’Etusa qui est caillassé depuis le début du mois de Ramadhan. Ces actes de vandalisme ont été dénoncés par l’Entreprise dans des communiqués diffusés sur sa page Facebook.

Ainsi, le 24 mars, vers 22h30, le bus portant le numéro d’immatriculation 43.021, circulant sur la ligne numéro 33, reliant la station Audin-Kouba-Bir Mourad Raïs, a été caillassé par un groupe d’enfants au niveau de la rue Didouche Mourad.

Le 16 mars, vers 22h00, le bus portant le numéro d’immatriculation 43.015, circulant sur la ligne numéro 08, reliant la station Tafoura-Raïs Hamidou, a été caillassé par un groupe d’enfants au niveau d’El Kettani (Bab El Oued).

Deux jours auparavant, le 14 mars, vers 21h50, un autre bus a été caillassé au niveau de Ain Benian par un groupe d’adolescents. Il s’agit du bus portant le numéro d’immatriculation 43.059, circulant sur la ligne numéro 12, reliant la station de Staoueli-Place des Martyrs.

L’été dernier, un bus impérial (à deuxième niveau ouvert), transportant des familles, dont des femmes et des enfants, a été caillassé par des adolescents en plein centre de la capitale.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Algérie-Italie : une convention de partenariat en matière de prise en charge médicale

Une convention de partenariat en matière de prise en...

Départ du 1er groupe des hadjis algériens à destination des Lieux Saints

Le 1er groupe des hadjis algériens a quitté, lundi,...

Saihi préside l’ouverture d’un atelier sur les maladies rares en Algérie

Le ministre de la Santé, M. Abdelhak Saihi, a...

Le président Tebboune appelle les hadjis à être les meilleurs ambassadeurs de l’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...