Equipe nationale : le sélectionneur des U20 qui a giflé ses joueurs présente ses excuses

Date:

Le scène footballistique nationale a été secouée par un incident survenu lors d’un match entre l’équipe d’Algérie des moins de 20 ans et son homologue tunisienne. Yacine Manaa, l’entraîneur de l’équipe nationale U20, est devenu le centre de l’attention après avoir giflé deux de ses joueurs lors de cette rencontre. La scène, capturée par les caméras, a rapidement fait le tour du globe, déclenchant un tollé général.

Les images de l’entraîneur infligeant des gifles à ses jeunes joueurs ont suscité une réaction indignée dans le monde entier. Dans le milieu du football, où les entraîneurs sont censés être des éducateurs avant tout, un tel comportement est jugé inacceptable. Face à la pression médiatique et à la condamnation unanime, Yacine Manaa a finalement pris la parole pour présenter ses excuses.

« Je ne manquerai pas l’occasion de revenir sur les incidents survenus lors du match contre la Tunisie », a déclaré Yacine Manaa lors d’une interview diffusée sur FAF TV. « D’abord, je présente mes excuses aux supporters, aux joueurs et à leurs parents ainsi qu’à ceux qui nous écoutent », a-t-il ajouté.

L’entraîneur algérien a tenté d’expliquer le contexte dans lequel cet incident a eu lieu, tout en reconnaissant la gravité de son geste. « Il n’y a que Dieu qui ne fait pas d’erreur. Pour juger ce geste, il fallait être présent sur le terrain. La situation allait dégénérer et la rencontre allait sortir de son cadre sportif », a-t-il tenté d’argumenter.

Yacine Manaa a également souligné qu’en tant que figure paternelle pour ses joueurs, il se sentait responsable de maintenir l’ordre et le respect sur le terrain. « Mon comportement en tant que père ou éducateur, même si un éducateur ne peut se comporter de cette façon. Je dis aussi à ceux qui veulent profiter de cette affaire, il faut savoir que nous sommes une famille », a-t-il expliqué.

Malgré ses tentatives pour justifier son comportement, Yacine Manaa a admis que sa réaction était excessive et qu’il aurait dû agir différemment. « J’ai réagi ainsi alors que je ne devais pas le faire. Je demande des excuses pour le geste qui était trop violent », a-t-il finalement concédé.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Athlétisme : l’élite algérienne se prépare pour les JO à l’étranger

Une vingtaine d'athlètes (messieurs et dames), représentant l'élite de...

Match USM Alger-RS Berkane : la décision de la CAF attendue au plus tard mercredi

La décision de la Confédération africaine de football (CAF)...

JS Kabylie : Des membres du CA cèdent leurs actions à ATM Mobilis

ATM Mobilis récupère de nouvelles actions, cédées par des...