Annaba : projets structurants générateurs de richesse et d’emplois dans les poches foncières récupérées

Date:

Les services de la wilaya d’Annaba ont arrêté un programme de relance et de lancement de plusieurs projets d’investissement structurants, générateurs de richesse et pourvoyeurs d’emploi, dans le cadre de l’exploitation du foncier industriel devant être destiné à l’investissement.

Le programme de travail élaboré par l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) portant en particulier sur la numérisation, devrait assurer transparence et attractivité auprès des potentiels investisseurs porteurs de projets économiquement viables, avait souligné le wali d’Annaba, Abdelkader Djellaoui, lors de l’inspection de plusieurs projets.

Il est attendu, selon le chef de l’exécutif local, l’exploitation de tout le foncier industriel destiné à l’investissement productif afin de lancer sur le terrain des projets structurants dans les secteurs, notamment, de l’industrie et du tourisme.

Dans le cadre des décisions récemment signifiées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au cours d’un conseil des ministres, relatives à la récupération du foncier industriel disponible dans le périmètre du complexe d’El Hadjar, et son orientation vers l’investissement, plus de 200 hectares de foncier industriel inexploités, situés à proximité de l’usine sidérurgique, ont été récupérés. Cela représente une importante opportunité pour concrétiser des projets d’investissement structurants dans la wilaya d’Annaba, d’autant qu’il s’agit de terrains aménagés et raccordés aux différents réseaux.

La wilaya d’Annaba a également pu, dans ce même cadre, récupérer plus de 197 hectares de foncier industriel non utilisé qui seront orientés vers l’investissement productif, sur des terrains situés dans les zones industrielles et d’activités ayant déjà fait l’opérations de viabilisation et de raccordement aux réseaux (eau, assainissement, électricité), notamment la zone industrielle Ain Essid, dans la commune d’Ain Berda, qui s’étend sur une superficie de 101 hectares.

La numérisation pour développer l’industrie productive

A la faveur des mécanismes mis en place pour développer l’investissement, notamment dans le secteur touristique, au premier rang desquels la numérisation, l’orientation, l’accompagnement et l’encouragement des investisseurs, les cinq zones d’expansion touristique (ZET) de la wilaya d’Annaba sont prêtes à recevoir des projets viables au plan économique.

Les cinq ZET en question, d’une superficie totale de 2.435 hectares sont réparties sur des localités surplombant la mer, en l’occurrence Oued Begrate, dans la commune Seraïdi, la baie Ouest et Chetaïbi (commune éponyme), Sidi Salem (El Bouni) et la Corniche, au chef-lieu de wilaya, ce qui représente une importante réserve de foncier à orienter vers l’investissement dans le secteur du tourisme, dans une région qui s’emploie, selon ses responsables, à renforcer sa position en tant que destination touristique.

Il convient de relever que la wilaya d’Annaba compte déjà, dans ces ZET, 17 projets en cours de réalisation dans le secteur du tourisme, dont des hôtels cinq étoiles, des villages touristiques, des espaces de loisirs familiaux et autres installations. Parmi ces projets, cinq hôtels devraient être réceptionnés avant la prochaine saison estivale (2024).

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Port d’Oran : réception d’aides destinées au peuple sahraoui

Des aides sous diverses natures offertes par des associations...

Congrès de la FNTPGC : l’Algérie avance à pas sûr vers une économie diversifiée

Le représentant du ministre de l’Energie et des Mines,...

Alger : réouverture du tronçon de la rocade nord d’Alger-Dar el Beida

Le Groupe Cosider a annoncé, jeudi, dans un communiqué,...

Chlef : une personne mortellement percutée par un train

Un cinquantenaire a été mortellement percuté, mardi soir, par...