Visite du président de la République de Sierra Leone en Algérie : communiqué conjoint

Date:

La visite officielle effectuée par le président de la République de Sierra Leone, M. Julius Maada Bio, en Algérie a été couronnée par la signature d’un communiqué conjoint, dont voici la traduction APS:

« Communiqué conjoint à l’occasion de la visite de son excellence le président de la République de Sierra Leone, Monsieur Julius Maada Bio, en République algérienne démocratique et populaire:

1- A l’invitation de son excellence Monsieur Abdelmadjid Tebboune, président de la République algérienne démocratique et populaire, son excellence Monsieur Julius Maada Bio, président de la République de Sierra Leone, a effectué une visite officielle en Algérie du 2 au 4 janvier 2024.

2- Cette visite a permis aux Présidents des deux pays de procéder à un échange de vues sur plusieurs questions d’intérêt commun dans un esprit de concertation et de coopération et dans le cadre de la volonté politique commune de renforcer les relations de fraternité et de solidarité liant les peuples algérien et sierra-léonais.

3- Lors de cette visite, son excellence Monsieur Julius Maada Bio a eu une série d’entretiens avec son excellence Monsieur Abdelmadjid Tebboune. Il a également visité le Sanctuaire du Martyr et le Musée national du Moudjahid.

4- Lors des entretiens, qui se sont déroulés dans un climat de confiance et d’entente mutuelle, les deux Présidents ont discuté des développements politiques dans les deux pays, notamment en ce qui concerne les projets de réformes et les programmes de développement engagés par les deux parties pour répondre aux aspirations légitimes de leurs peuples.

5- Les deux Présidents ont passé en revue l’état des relations de coopération entre les deux pays frères dans les domaines politique, diplomatique, sécuritaire, militaire, économique, social et culturel, et examiné les voies et moyens à même de les renforcer davantage au mieux des intérêts des deux peuples frères. Ils ont aussi abordé les questions africaines et internationales d’actualité.

6- Concernant la situation générale en Sierra Leone, le Président Bio a évoqué l’évolution de la situation sociale, politique et sécuritaire dans le pays, marquée par la consolidation progressive de la sécurité et de la stabilité socio-économique, notamment grâce à la mise en œuvre du Plan national de développement à moyen terme (MTNDP 2019-2023).

7- Le président Bio a exprimé sa profonde appréciation de la contribution de l’Algérie au rétablissement de la paix et à la consolidation de la réconciliation nationale en Sierra Leone, en coordination avec la présidence togolaise de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), suite à la grave crise interne qu’a connue le pays de mars 1991 à janvier 2002.

8- S’agissant des questions bilatérales, et après avoir passé en revue l’état des relations entre les deux pays, les deux Présidents ont fait part de leur volonté de ne ménager aucun effort pour renforcer et diversifier la coopération entre l’Algérie et la Sierra Leone, afin qu’elle soit à la hauteur des potentialités et des opportunités des deux pays.

9- Sur la plan économique, les deux Présidents sont convenus de l’importance d’approfondir les relations économiques et commerciales, d’échanger les expertises, de renforcer les capacités et de saisir les opportunités offertes par les économies des deux pays dans divers secteurs d’intérêt commun.

10- En matière de coopération militaire et sécuritaire, les deux Présidents ont exprimé leur volonté de renforcer cette coopération afin de relever les défis sécuritaires communs et de faire face aux multiples menaces qui ciblent la sécurité régionale.

11- Les deux Présidents ont instruit leurs ministres des Affaires étrangères, de fixer dans les meilleurs délais, des objectifs pour la réactivation des mécanismes de coopération bilatérale, notamment la commission mixte et les concertations politiques, tout en exprimant leur satisfaction quant à la signature éventuelle d’un certain nombre d’accords et de mémorandums de coopération bilatérale.

12- Sur les plans régional, continental et international, les deux Présidents se sont félicités de la convergence des positions et des analyses des deux pays sur les principales questions régionales et internationales d’intérêt commun, soulignant leur soutien aux principes de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’Union africaine.

13 – Les deux Présidents sont convenus de renforcer le dialogue et la coordination entre les deux pays, notamment au Conseil de sécurité des Nations Unies et au sein de l’Union africaine, dans le cadre du Groupe A3 (Algérie, Sierra Leone et Mozambique) afin de défendre les intérêts et les positions communes de l’Afrique.

14- S’agissant du maintien de la paix et de la stabilité au niveau régional, le Président Bio a salué l’efficacité des mesures diplomatiques initiées et mises en œuvre par le Président Tebboune en faveur de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du développement, aux niveaux régional et continental. Le Président Bio a salué, tout particulièrement, les efforts du Président Abdelmadjid Tebboune pour trouver des solutions politiques africaines aux crises au Sahel, ainsi que le rejet total des interventions étrangères et extraterritoriales, y compris militaires.

15- Les deux Présidents ont affirmé leur engagement à œuvrer de concert pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel, le président Bio étant l’un des représentants de la CEDEAO, aux côtés du président de la République Togolaise, dans le cadre de ses démarches de négociations avec le Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie (CNSP) au Niger.

16- Les deux présidents ont réitéré leur appel à une transition pacifique dans les pays africains connaissant des crises d’ordre constitutionnel.

Dans le même sillage, ils ont appelé l’ensemble des parties à prendre davantage de mesures coordonnées entre les Etats membres des différentes organisations régionales et africaines, l’objectif étant de rapprocher les actions afin d’obtenir des résultats positifs et constructifs pour les processus démocratiques en cours dans ces pays.

A cet effet, le Président Tebboune a réaffirmé son engagement à œuvrer à l’instauration de la paix, de la sécurité et de la bonne gouvernance en Afrique durant son prochain mandat où il assurera la présidence tournante du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) relevant de l’Union africaine, à partir de février 2024.

17- Evoquant le rôle central de l’Union africaine à l’échelle africaine, les Présidents des deux pays se sont engagés à se conformer aux objectifs de l’Union africaine, œuvrer à la promotion de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du développement dans le Continent, conformément à l’agenda 2063 de l’Union africaine. Ils ont, également, réaffirmé leur soutien absolu aux efforts de l’organisation africaine dans sa quête de solutions africaines aux problèmes africains.

18- Compte tenu de la situation dans le continent, les Présidents Abdelmadjid Tebboune et Julius Maada Bio se sont félicités du progrès enregistré en matière de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), visant l’intégration des marchés africains et la contribution, de manière efficace, à la transition économique en Afrique.

19- Les deux Présidents ont exprimé leur préoccupation quant à la persistance des foyers de tension dans certaines régions du continent, lesquels influent négativement sur le processus de développement et d’intégration économique, saluant le rôle de l’Union africaine dans le règlement des conflits en Afrique.

20- Ils ont réaffirmé leur ferme condamnation du terrorisme, sous toutes ses formes et manifestations, et convenu de consentir davantage d’efforts dans leurs domaines d’appartenance communs, en vue d’éradiquer ce fléau et ses ramifications, y compris le radicalisme, l’extrémisme violent, le crime organisé transfrontalier, le trafic de drogue et les réseaux de traite d’êtres humains qui continuent à saper les efforts d’instauration de la stabilité et du développement dans les pays africains. Ils ont, également, souligné la nécessité d’établir une coopération étroite et régulière entre les pays concernés.

21- Concernant la question du Sahara Occidental, les Présidents des deux pays ont souligné l’impératif pour les parties au conflit de reprendre les négociations sous l’égide du Secrétaire général de l’ONU, pour parvenir à une solution politique juste et durable, à même de permettre au peuple du Sahara Occidental de jouir de son droit à l’autodétermination, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et aux objectifs et principes prévus par la Charte des Nations unies et de l’acte constitutif de l’Union africaine. Ils ont, en outre, réaffirmé leur soutien aux efforts du Secrétaire général de l’ONU et de son Envoyé personnel, visant à parvenir à un règlement politique juste et durable de ce conflit.

22- Les deux Présidents ont affirmé leur soutien indéfectible au droit inaliénable du peuple palestinien à l’autodétermination et à une solution juste et durable au conflit israélo-palestinien, laquelle reconnaitrait le droit légitime du peuple palestinien à l’établissement de son Etat indépendant, sur la base des frontières de 1967 avec El-Qods pour capitale, dans le cadre de la solution à deux Etats. Ils ont souligné que le règlement de la question palestinienne demeure la pierre angulaire de l’instauration de la paix et de la sécurité durables au Proche-Orient.

23- Au niveau multilatéral, le Président Tebboune a salué les efforts de son homologue sierra-léonais en sa qualité de président du Comité des Dix chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine sur la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU (C10). Les deux Présidents ont plaidé pour une réforme profonde de l’ONU et réaffirmé leur engagement vis-à-vis du Consensus d’Ezulwini et d’une participation plus dynamique et plus large des pays africains à la prise de décision au sein de cette organisation.

24- Ils se sont, également, félicités de la qualité de leurs entretiens et des résultats positifs obtenus lors de cette visite officielle, lesquels attestent de la volonté ferme et commune de renforcer davantage les liens de coopération établis pour les diversifier et les consolider davantage.

25- Dans le cadre de leur engagement commun à renforcer les relations de fraternité, de solidarité et de coopération entre l’Algérie et la Sierra Leone, les deux Présidents ont instruit leurs deux ministres des Affaires étrangères respectifs à l’effet d’engager les préparatifs en prévision de l’ouverture, dans les plus brefs délais, de deux ambassades à Freetown et à Alger.

26- Son Excellence, Monsieur Julius Maada Bio a exprimé sa gratitude à son Excellence, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, et au Gouvernement et peuple algériens, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé et les excellentes facilitations dont il a bénéficié, ainsi que la délégation l’accompagnant, lors de son séjour en Algérie.

27- Son Excellence, Monsieur Julius Maada Bio a invité son Excellence, Monsieur Abdelmadjid Tebboune à effectuer, dans les plus brefs délais, une visite d’Etat en Sierra Leone, à une date qui sera définie de commun accord, via le canal diplomatique ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Boughali en visite officielle au Sultanat d’Oman

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim...

Les Etats-Unis mettent leur veto à l’admission de la Palestine comme Etat membre de plein droit à l’ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a refusé jeudi...

Algérie-Otan : Le Général d’Armée Saïd Chanegriha reçoit l’Amiral Rob Bauer

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-major de l'Armée...

UNRWA : L’Algérie apporte une contribution financière exceptionnelle d’une valeur de 15 millions USD

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté...