La médaille de la mémoire décernée à titre posthume à l’ancien président palestinien feu Yasser Arafat

Date:

La médaille de la mémoire a été décernée, dimanche à Alger, à titre posthume à l’ancien président palestinien, feu Yasser Arafat, en reconnaissance de son parcours militant pour le recouvrement du peuple palestinien de ses droits spoliés.

En cette 7e édition, l’Organisation nationale pour la préservation de la mémoire et la transmission du message des chouhada a choisi de décerner la médaille de la mémoire au martyr Yasser Arafat, en guise de réaffirmation de l’engagement de l’Algérie et de sa ferme position vis-à-vis de la question palestinienne, notamment sur fond de l’agression sioniste barbare menée contre les Palestiniens depuis octobre dernier.

La médaille a été remise à l’ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie, Fayez Abu Aita, lequel a estimé que « la distinction de l’un des symboles du peuple palestinien, se veut une réaffirmation de la relation de fraternité, des liens et du soutien d’un peuple ayant vécu les même conditions et fait face à l’une des plus redoutables forces coloniales ».

« La distinction de ce révolutionnaire mort en 2004 revêt une signification particulière en cette conjoncture, en ce sens qu’elle coïncide avec l’épopée de résistance légendaire du peuple palestinien, en proie à un génocide collectif ciblant sa présence même sur son territoire », a-t-il ajouté.

A cette occasion, l’ambassadeur palestinien a fait part de ses remerciements et de sa reconnaissance au « Président de l’Algérie ainsi qu’à son peuple et Gouvernement pour le soutien apporté à la Palestine », saluant « la position algérienne constante en faveur de cette cause affichée, à chaque occasion, par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ».

De son côté, le coordonnateur général du Comité populaire algérien de solidarité avec le peuple palestinien, Mohamed Tahar Dilmi, a estimé que ce geste envers le défunt président palestinien était « un hommage à tous les résistants palestiniens », le qualifiant d' »homme du consensus ayant réussi à rassembler la diaspora palestinienne ».

Dans son allocution, le président de l’Observatoire national de la société civile, Noureddine Benbraham a réitéré les positions immuables de l’Algérie vis-à-vis des causes justes à leur tête les causes palestinienne et sahraouie.

Ont assisté à cette cérémonie, des membres du Parlement, des représentants d’instances nationales et des membres de la communauté palestinienne établie en Algérie.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Accidents de la route : 62 morts et 323 blessés en une semaine

Les services de la Gendarmerie nationale (GN) ont enregistré...

Laagab limoge le PDG du quotidien El Djoumhouria

Le ministre de la Communication, M. Mohamed Laagab a...

Institut Pasteur Algérie : mise en service prochaine du laboratoire spécialisé dans les urgences virales

Le directeur de l’Institut Pasteur Algérie, le professeur Faouzi...

Oran : décès du journaliste Mohamed Merzougui

Le journaliste Mohamed Merzougui s’est éteint mercredi à Oran,...