Formation : Protocole de jumelage entre les Ecoles supérieures de Police et de la Gendarmerie

Date:

Un protocole de jumelage a été signé, jeudi à Alger, entre l’Ecole supérieure de Police « Ali-Tounsi » et l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale (ESGN) « Chahid Mouaz M’hamed », portant renforcement de l’échange en matière de formation et d’acquis scientifiques.

L’accord a été signé à l’Ecole supérieure de Police « Ali-Tounsi » par le Directeur de l’Ecole, contrôleur général de police Djamel Younsi et le Commandant de l’ESGN, général Mohamed Derani, selon l’APS.

Le protocole de jumelage s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des clauses de l’accord de coopération conclu entre les deux parties, portant renforcement et consolidation de la coordination entre les deux institutions notamment en matière de formation afin d’unifier les efforts et de lutter contre la criminalité sous toutes ses formes.

L’accord vise aussi à échanger les visites pédagogiques entre les deux écoles pour renforcer les expertises et les expériences, proposer des exercices théoriques et pratiques, prendre part aux différentes conférences, rencontres et journées d’étude conjointement programmées, outre l’organisation d’activités sportives entre les deux écoles.

Dans ce cadre, le Directeur de l’Ecole supérieure de Police a mis en avant l’importance de la signature du protocole de jumelage pour « ouvrir des perspectives prometteuses entre les deux institutions dans nombre de questions d’intérêt commun ».

A travers cette convention, ajoute le même intervenant, « les élites scientifiques et les cadres professionnels pourront échanger les expertises et les expériences, ce qui aura un impact positif sur la qualité de la formation et renforcera ainsi les capacités de formation des étudiants des deux écoles ».

Pour M. Younsi, ce protocole apporte « une plus-value » aux acquis et aux réalisations accomplies par les deux parties, estimant qu’ils sont « une voie consacrant le partenariat effectif entre les deux parties ».

De son côté, le Commandant de l’ESGN a affirmé que la signature de ce protocole se veut « un évènement important à même d’impulser une nouvelle dynamique à la coopération et à la coordination entre les deux institutions ».

Selon le Général Derani, « les défis sécuritaires actuels, notamment en ce qui a trait au crime organisé, requièrent davantage d’efforts, d’efficacité et d’efficience, outre la conjugaison des efforts en vue de relever le niveau de formation de la ressource humaine ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

ONPO : le dépassement du délai de finalisation des procédures entraînera l’annulation du livret du hadj

L'Office national du pèlerinage et de la omra (ONPO)...

Accidents de la route : 19 décès et 1013 blessés durant les trois jours de l’Aïd

Dix-neuf (19) personnes sont décédées et 1013 autres ont...

Décès de la journaliste Houria Ayari : Laagab présente ses condoléances

Le ministre de la Communication, M. Mohamed Laagab, a...

La journaliste à la chaîne « Echourouk News » Houria Ayari n’est plus

La journaliste à la chaîne "Echourouk News", Houria Ayari,...