Détecteurs monoxyde de carbone : la fabrication lancée en janvier prochain

Date:

Le PDG du groupe Sonelgaz, Mourad Adjal, a indiqué, jeudi à Sétif, « qu’il sera procédé prochainement à la fabrication d’équipements détecteurs de monoxyde de carbone en Algérie au niveau de l’usine de la Société algérienne des industries électriques et gazières (SAIEG), filiale de ce groupe ».

S’exprimant en marge d’une opération d’installation de deux (2) détecteurs de monoxyde de carbone au domicile d’un citoyen situé au centre-ville de Sétif comme échantillon qui « sera généralisé », M. Adjal a indiqué, selon l’APS, que « cet équipement sera fabriqué en Algérie à partir du mois de janvier prochain ».

Le PDG de Sonelgaz, qui était accompagné du chef de l’exécutif local, Mustapha Limani, a rappelé que « l’opération d’installation des équipements détecteurs de monoxyde de carbone lancée depuis plusieurs mois à travers les wilayas du pays a ciblé dans une première phase 45.000 équipements installés dans les domiciles des citoyens de la wilaya de Sétif en attendant l’installation de plus de 750.000 autres équipements dans la même wilaya durant la prochaine étape ».

Selon le même responsable, l’opération « intervient en concrétisation des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune concernant la dotation des domiciles des citoyens à travers le pays en ces équipements détecteurs en vue de stopper le phénomène d’asphyxie au monoxyde de carbone et les accidents causés par les fuites de gaz pour préserver la sécurité des citoyens ».

Asphyxie au monoxyde de carbone : 17 décès depuis le début d’octobre dernier

Les services de la Protection civile ont enregistré depuis le début du mois d’octobre dernier, 17 décès par asphyxie au monoxyde de carbone émanant des fuites du gaz, a annoncé, ce jeudi à l’APS, le chargé de l’information à la Direction générale de la Protection civile, le lieutenant Youcef Abdat.

Il a précisé que les services de la Protection civile ont enregistré depuis le premier octobre dernier le décès de 17 personnes, et secouru 446 autres d’une mort certaine suite à l’inhalation du monoxyde de carbone ou des incendies causés par les fuites du gaz.

Pour prévenir ces risques mortels, la Direction générale de la Protection civile organise chaque année des campagnes de sensibilisation sous forme de caravanes dans toutes les régions du pays à travers la distribution de dépliants contenant des informations et des conseils sur la prévention contre les risques du monoxyde de carbone ainsi que par des spots de sensibilisation sur les réseaux sociaux et l’organisation d’émissions télévisées et radiophoniques à cet effet.

Ces campagnes qui se poursuivent jusqu’à la fin de la saison hivernale visent à « s’enquérir des erreurs de prévention notamment la mauvaise évacuation des gaz brûlés, l’installation des chauffe-eau à l’intérieur des salles de bain et l’absence d’aération ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

GECF : la réunion ministérielle approuve la demande d’adhésion du Sénégal au Forum

Le secrétaire général (SG) du Forum des pays exportateurs...

Extension du port d’Annaba : le projet confié au consortium algéro-chinois

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures de...

GECF : distinctions 2024, Sonatrach décroche le premier Prix

Le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) a...

GECF : la Déclaration d’Alger sera « très importante » (ministre russe)

Le ministre russe de l'Energie, Nikolai Shulginov, a affirmé...