Algérie-Mali : Un mémorandum d’entente en cours d’élaboration pour faciliter la commercialisation des médicaments

Date:

Un mémorandum d’entente entre l’Algérie et le Mali est en cours d’élaboration, portant sur la reconnaissance mutuelle en matière d’enregistrement et de commercialisation des médicaments, a indiqué un communiqué du ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique.

Cette annonce a été faite vendredi lors de la visite de la Secrétaire générale du ministère, Drifa Khoudir, au pavillon algérien participant à la 2e édition du Salon international de la santé « Keneya Expo 2023 » à Bamako.

Le mémorandum d’entente comprenant la reconnaissance mutuelle entre l’Algérie et le Mali vise à réduire les délais d’enregistrement et de commercialisation des médicaments algériens, ce qui permettra de donner « un nouvel élan » à la coopération et au partenariat dans le domaine pharmaceutique entre les deux pays, souligne la Secrétaire générale qui représentait le ministre du secteur, Ali Aoun, à cette manifestation.

La Secrétaire générale a appelé les participants à ce salon à saisir l’opportunité de leur présence au Mali pour établir des partenariats aussi bien au niveau bilatéral que continental. « Des partenariats qui ne doivent se limiter au seul volet commercial, mais qui s’étendent à des investissements dans le domaine de la production pharmaceutique, ce qui permettra d’introduire les produits pharmaceutiques algériens sur les marchés régionaux et continentaux », a-t-elle insisté.

A cette occasion, Mme Khoudir a réitéré le soutien et l’accompagnement des services spécialisés au niveau du ministère et de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) au profit des producteurs pharmaceutiques, afin de bénéficier de toutes les facilités nécessaires pour leurs opérations d’exportation, ce qui favorisera la croissance du secteur et la dynamique des investissements dans le domaine.

A noter que le pavillon algérien au salon « Keneya Expo 2023 » était composé de 19 des plus importants opérateurs et producteurs spécialisés dans la fabrication de médicaments et de dispositifs médicaux.

Par ailleurs, la Secrétaire générale du ministère a été reçue vendredi en audience par le Secrétaire général du ministère malien de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’administration, Al Kaidi Amar Touré.

Les entretiens ont porté sur les voies et moyens à même de développer la coopération algéro-malienne, notamment dans le domaine de la numérisation dans le secteur de l’industrie pharmaceutique à travers la sérialisation qui permet de garantir une traçabilité absolue des médicaments, ainsi que les plateformes de gestion de stock assurant la veille sur la disponibilité.

Enfin, la partie malienne a exprimé « toute sa disponibilité à développer des axes de coopération, notamment dans les startups, la poste et les télécommunications avec l’Algérie », selon le communiqué.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Cherfa : tout est fin prêt pour le lancement du recensement général de l’agriculture

Tout est fin prêt pour le lancement de l’opération...

Habitat : la numérisation de la formule du logement social à l’étude

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la...

El Hadjar : l’activité de production n’a pas été affectée par l’incident à l’unité PMA

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique,...