Agression sioniste contre Ghaza : dépôt d’une plainte collective devant la CPI

Date:

Une plainte collective initiée par la société civile et appuyée par un collectif d’avocats, dont des Algériens, contre l’entité sioniste pour génocide et autres crimes contre le peuple palestinien à Ghaza et en Cisjordanie occupée, a été déposée, jeudi, devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, selon des médias sur place.

Lors d’une conférence de presse animée à proximité du siège de la CPI quelque temps après le dépôt de la plainte, l’avocat français Gilles Devers, qui a remis la plainte au nom d’une centaine d’organisations de la société civile et de près de 300 de ses confères, a déclaré que « le premier pas a été franchi maintenant ».

« Nous sommes entrés dans quelque chose qui correspond à la qualification de génocide », a indiqué l’avocat aux médias.

Affirmant que la plainte est étayée par des preuves vérifiables quant au génocide, Me Devers s’est dit, par ailleurs, « particulièrement content pour les Palestiniens qui sont défendus maintenant par plus de 300 avocats ».

Dans une lettre d’information intitulée « La justice est la réponse à la violence, unis pour la défense du droit à l’autodétermination du peuple palestinien », les initiateurs de cette démarche ont précisé que « la plainte sera déposée en tant que témoin », en soutien aux organes de la CPI, en faveur de l’application du droit international.

Ils ont souligné que « le grief de génocide, qui vient explicitement d’être repris par sept rapporteurs spéciaux de l’ONU, a été analysé par rapport à la jurisprudence la plus actuelle et sur la globalité des faits ».

Dans le même contexte, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait appelé, lundi à Alger, tous les hommes libres du monde et les juristes arabes à intenter une action judiciaire devant la CPI contre l’entité sioniste qui commet des massacres contre le peuple palestinien dans la bande de Ghaza.

Dans une allocution lors de l’ouverture de l’année judiciaire 2023-2024, le président de la République a appelé « tous les hommes libres du monde, les juristes arabes et les instances et organisations internationales à intenter une action judiciaire devant la CPI et les organisations internationales de défense des droits de l’Homme », contre les violations de l’entité sioniste, soulignant que cette démarche « est l’unique moyen de mettre fin à des décennies d’impunité pour les crimes commis contre les Palestiniens ».

« Une poursuite internationale efficace demeure le seul refuge pour les frères palestiniens en vue de réaliser la justice internationale et recouvrer leurs droits légitimes à l’établissement de leur Etat indépendant, avec Al-Qods comme capitale », a estimé le Président Tebboune.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’Algérie appelle le Conseil de sécurité à contraindre l’entité sioniste à respecter le droit international

L'Algérie, par la voie de son représentant permanent à...

Le Brésil rappelle son ambassadeur auprès de l’entité sioniste

Le président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva...

Ghaza : le bilan de l’agression sioniste s’élève à 36.171 martyrs

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande...

« The Guardian » révèle au grand jour la guerre secrète de l’entité sioniste contre la CPI

Une enquête accablante publiée par le quotidien britannique "The...