Manal Gherbi lance à Alger, « Win Nssib », le clip de son nouveau single

Date:

La chanteuse andalouse et de variétés algériennes Manal Gherbi a lancé vendredi à Alger, le clip de son nouveau single, « Win Nssib », une chanson à l’esprit autochtone, trempée dans le romantisme de la vie et rendue dans le genre « Pop algérois », un mélange cadencé de styles musicaux, inspirant le bien-être et la joie.

Ecrite et composée par Zineddine Djouadi (Zino), dans le mode « Mezmoum », support mélodique par excellence à l’expression de la félicité, du contentement et de la plénitude, « Win Nssib » a été arrangée en version flamenco-chaâbi avec une touche électro. par son concepteur (Zino) et les DJ « Ihan&Twelve ».

Enregistrée à Alger sous le label « Ciconia Agency » par des musiciens aux talents confirmés, Saliha Ould Moussa, Zino, Imad El Houari, le duo de DJ et Nadjib Gammoura notamment, cette pièce plaide la quête du bien aimé, exhalant des parfums de bonheur et de sourires à la vie, dans une ode à la nostalgie et à l’amour brillamment rendue par Manal Gherbi.

Satisfaite du résultat après plusieurs jours de répétition et d’enregistrement au studio, la cantatrice à la voix suave et son équipe ont confié la production exécutive du clip à la grande maison de production libanaise, « El Anoud » qui compte à son actif la sortie de plusieurs clips de vedettes de la chanson arabe, entre autres.

Confié aux bons soins de la célèbre réalisatrice libanaise, Rindala Kodeih, le clip, empreint d’autant de musicalité créative que l’enregistrement sonore, est d’une grande réussite, au regard de l’expression en images hautement esthétiques et riches en couleurs, des émotions contenues dans cette complainte romantique qui invite, trois minutes durant, à une belle randonnée onirique.

Manal Gherbi, qui a déclaré que son clip « Win Nssib » sera « diffusé dans plusieurs pays arabes », a annoncé le « lancement imminent » d’un prochain clip au titre de, « Khatmi », une autre collaboration avec le duo de DJ, « Ihan&Twelve », tirée de la chanson chaabie, « Yal khatem » dans une version électro judicieusement réarrangée.

Dans le même élan de créativité, la soprane a fait part également d’un autre projet en perspective, celui de confier « la production exécutive » à la maison « El Anoud » du clip d’une autre nouvelle chanson, « Je m’en vais, je m’en vais », arrangée par Tarik Benouarka sur une composition musicale et un texte, déjà mis en boite à Paris, qu’elle a composée et écrit.

Dès son enfance déjà, Manal Gherbi a manifesté, des aptitudes et des penchants prononcés à la pratique du chant et de la musique, dans une famille d’artistes et de mélomanes qui l’encouragera à suivre des études de musique andalouse dans plusieurs associations, dont « El Inchirah » avec le regretté Maître et formateur, Smail Hini (1944-2020).

Auteure compositrice et musicienne polyvalente avec pour instrument de prédilection, le piano, la cantatrice à la voix présente et étoffée compte à son actif quelques singles dont, « La voix du salut », « Ya ness biya el âïn el kahla », une série de clips dans le répertoire de la chanson andalouse.

Lauréate à différentes rencontres musicales en Algérie et à l’étranger, Manal Gherbi a également été la voix soprane de quelques chants d’opéras classiques avec l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger, dont « Les noces de Figaro » de Wolfgang Amadeus Mozart et « Madame Butterfly » de Giacomo Puccini.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Chlef : 2.200 motocyclistes au 2e Rassemblement national des sports mécaniques

Le coup d'envoi de la 2e édition du Rassemblement...

La CIJ reconnaît au peuple palestinien son droit à l’autodétermination

La Cour internationale de justice (CIJ), plus haute juridiction...

La wilaya de Tizi-Ouzou confirme sa place de championne du Bac

La wilaya de Tizi-Ouzou confirme sa place de championne...

La fête du bijou d’Ath Yenni rend hommage au fabricant de galons de l’ALN

La 18e édition de la Fête du bijou d'Ath...