Maroc : le Front de soutien à la Palestine dénonce l’énième épisode de normalisation du Makhzen avec l’entité sioniste

Date:

Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation avec l’entité sioniste a dénoncé la décision du Makhzen de créer ladite +Fondation de Drâa-Tafilalet du vivre-ensemble en paix+, la qualifiant d’énième épisode de normalisation avec l’entité d’occupation.

Le Front a dénoncé, dans un communiqué, l’annonce par le Makhzen de la création de ladite +Fondation de Drâa-Tafilalet du vivre-ensemble en paix+ dans la région de Tinghir (sud-est du Maroc), exprimant son rejet catégorique de toute forme de normalisation avec l’entité sioniste.

Le Front s’étonne de « l’entêtement des vassaux du sionisme à vouloir créer cette fondation sioniste douteuse », estimant qu' »il s’agit d’un énième épisode de la course effrénée du Makhzen à la funeste normalisation, au mépris des droits du peuple palestinien livré aux exactions du spoliateur sioniste ».

Le Front marocain anti-normalisation considère cette décision, dont l’initiateur se targue de l’amitié d’auteurs de crimes de guerre, comme « une insulte à la population », affirmant que « l’introduction de sionistes à Tinghir ou ailleurs est un crime contre le peuple palestinien et une trahison pour les Marocains attachés à la cause palestinienne ».

« Les autorités locales portent la responsabilité des conséquences de l’installation d’un repaire sioniste à Tinghir au nom du vivre-ensemble en paix », préviennent les opposants à la normalisation.

Ils dénoncent également « l’empressement de certains pseudo-intellectuels de la ville de Tinghir à profaner la terre de la résistance en cautionnant la normalisation ».

Aussi, les composantes du Front marocain de soutien à la Palestine appellent-elles la société civile, les partis politiques et les mouvements syndical et associatif à soutenir la Palestine et à s’opposer à la normalisation aux plans éducatif, culturel, politique, touristique et militaire, soulignant leur détermination à continuer d’œuvrer pour la promulgation d’une loi criminalisant la normalisation avec l’entité sioniste.

Au Maroc, de plus en plus de voix mettent en garde contre les répercussions de la normalisation du Makhzen avec l’entité sioniste, qui n’apportera, selon eux, que « pertes et désolation ».

Les partis et les forces vives au Maroc continuent de mobiliser le peuple pour faire cesser les agissements du régime du Makhzen, qui continue de violer les droits de l’homme, d’appauvrir le peuple et de permettre aux sionistes de piller les richesses du Royaume.

APS

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Présidentielle au Rwanda : Paul Kagame remporte 99,18% des voix

Le président rwandais sortant Paul Kagame a été réélu...

Agressions sionistes contre Ghaza : le bilan s’alourdit à 39.090 martyrs et 90.147 blessés

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande...

Ghaza : le bilan s’alourdit à 39.006 martyrs et 89.818 blessés

Le bilan de l'agression génocidaire sioniste contre la bande...