L’Algérie envisage de revoir les prix de son gaz destiné à l’Espagne

Date:

L’Algérie envisage de revoir ses prix du gaz pour ce qui est du client Espagnol. C’est du moins ce qu’a suggéré ce vendredi 1 Avril le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar.

« Il n’est pas exclu de procéder à un « recalcul » des prix avec notre client espagnol », a déclaré le PDG du groupe Sonatrach lors d’une déclaration à l’agence officielle, APS.

Il faut rappeler que les relations entre les deux pays sont passées « d’exceptionnelles » à « tourmentées » depuis quelques semaines après la « volte-face » du gouvernement Espagnol qui s’est aligné clairement en faveur des visées marocaines qui compte continuer à coloniser le Sahara occidental à travers son plan d’autonomie.

La réaction Algérienne d’augmenter ses tarifs gaziers est somme toute naturelle du moment ou l’Espagne a choisi sans détours son camp sans même prendre en compte toutes les résolutions de l’ONU.

En outre le PDG de Sonatrach évoquant les exportations vers l’Europe, il a souligné que « depuis le début de la crise en Ukraine, les prix du gaz et du pétrole explosent. L’Algérie a décidé de maintenir, pour l’ensemble de ses clients, des prix contractuels relativement corrects.

A la question de savoir si l’Algérie était en mesure de fournir à l’Europe, qui est à la recherche d’alternatives au gaz russe, des quantités supplémentaires de gaz, M. Hakkar a répondu: « Nous disposons à l’heure actuelle de quelques milliards (de m3 supplémentaires, NDLR) qui ne peuvent se substituer au gaz russe. En revanche, avec la cadence de nos explorations, nos capacités vont doubler d’ici quatre ans, ce qui laisse entrevoir des perspectives prometteuses avec nos clients européens ».

Toufik Hakkar, dira par ailleurs que « durant ces trois premiers mois, Sonatrach a réalisé trois nouvelles découvertes de gisements pétroliers. Parmi ces trois nouvelles découvertes, on enregistre une importante découverte concrétisée au niveau du périmètre de la région de Touggourt. Il s’agit d’un gisement estimé à hauteur d’un milliard de barils ».

Il a rappelé que le groupe Sonatrach comptait investir 40 milliards de dollars entre 2022 et 2026 dans l’exploration, la prospection et la production.

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Ecole nationale de santé militaire : sortie de promotions au titre de l’année universitaire 2023/2024

Le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale...

Le président Tebboune reçoit à Bari en Italie son homologue kényan

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...

ANP : sortie de la 52e promotion à l’Ecole de Commandement et d’Etat-major de Tamenfoust

Le Commandant des Forces terrestres, le Général-major Ammar Atamnia,...

L’Algérie a réalisé « un bond qualitatif » en matière d’infrastructure des TIC

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim...