Arrêt de l’utilisation du bracelet électronique : Zeghmati s’explique

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati a annoncé, jeudi à Alger, l’arrêt de l’utilisation du bracelet électronique (surveillance électronique), actuellement objet d’une enquête judiciaire au tribunal de Sidi M’hamed pour élucider l’affaire.

Lire aussi: Affaire des bracelets électroniques: Condor hors de cause, selon des documents confidentiels

Lors d’une séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, M. Zeghmati a fait part de l’arrêt de l’utilisation du bracelet électronique jusqu’à nouvel ordre, précisant qu’une enquête judiciaire a été diligentée au niveau du tribunal de Sidi M’hamed pour élucider l’affaire, l’opération d’acquisition ayant coûté au trésor public des fonds colossaux en devise.