Importation des véhicules d'occasion : les précisions de Ferhat Ait Ali

Ayant déclaré, il ya une semaine que l’Algérie ne va pas importer de la ferraille et ne va encourager, à travers l’importation des véhicules d’occasion, le marché informel de la devise, le ministre de l’Industrie Ferhat Ait Ali Braham, s’est ravisé ce dimanches en annonçant que l’importation de véhicules de moins de trois ans n’est pas abandonnée, mais seulement ajournée en raison de la situation financière difficile que traverse actuellement le pays. 

« L’importation des véhicules de moins de trois ans n’est pas abandonnée, mais différée à moyen terme, après les réformes économiques et financières que le gouvernement va engager pour permettre aux algériens d’acheter la voiture à des prix raisonnables et un taux de change officiel », a-t-il, en effet annoncé aujourd’hui lors de son passage à la radio.

A noter que l’annonce faite par le ministre sur l’abandon de l’Algérie de l’importation des véhicules de moins de 3 ans a eu un effet immédiat sur le marché des véhicules d’occasion où il a été enregistré ces derniers jours une flambée subite des prix.