Larbi Ounoughi écarté de l'ANEP
Larbi Ounoughi quitte l'ANEP

Le président directeur général de l’ANEP, Larbi Ounoughi, a été limogé ce dimanche, à peine 6 mois après son installation à la tête d’un organisme qui continue de défrayer la chronique.

L’homme a multiplié les déclarations sur son intention de mettre de l’ordre à l’intérieur de l’agence de publicité qui a servi de « vache à traire » durant plusieurs décennies à toute sorte d’intrus qui ont amassé une véritable fortune au détriment des véritables professionnels du secteur.

En mai 2020, un mois après sa nomination, Ounoughi révèlait que l’agence a déboursé près de 40 milliards de dinars pendant les quatre dernières années, et « souvent au profit des médias “amis et sur injonction de responsables.

Larbi Ounoughi a fait de graves révélations à de nombreuses reprises et s’était engagé à mettre de l’ordre. Toutefois il n’avait jamais mis en pratique ses promesses puisque les « intrus » qui ont infiltré le monde des médias continuent de profiter de la manne publicitaire à ce jour comme du temps du système Bouteflika.

En tout cas l’ancien conseiller du ministre de la communication est remplacé par Adel Kansous, ancien secrétaire général de l’autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) et responsable de communication à la présidence de la république.

Aucune information sur les raisons du limogeage de Larbi Ounoughi n’a été rendue pour le moment publique par le ministère de la communication.