Transfert de 10 millions de dollars à un lobby US par Haddad: le parquet ouvre une enquête

Une information judiciaire relative à l’affaire de transaction de 10 millions de dollars transférés au profit d’un cabinet de lobbying US a été ouverte par le parquet de Sidi M’hamed dans le cadre de l’affaire Ali Haddad, a annoncé ce samedi le parquet général près la cour d’Alger.

Dans le cadre de l’affaire Haddad Ali relative à la transaction de 10 millions de dollars transférés au profit d’un cabinet de lobbying, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Sidi M’hamed contre le sus-indiqué ainsi que la dénommée Sabrina Ben, a précisé le communiqué.

Selon la même source, le juge d’instruction en charge de ce dossier a décerné des commissions rogatoires. Début août, le parquet général près la cour d’Alger a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire suite aux informations relayées par certains titres nationaux au sujet d’un contrat conclu par des représentants du prévenu Haddad Ali avec une société américaine d’un montant de 10 millions de dollars.

L’enquête préliminaire ouverte conformément aux dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, vise à «déterminer les circonstances de conclusion de ce marché et en définir le véritable objectif», a précisé le parquet d’Alger dans un communiqué.

Pour rappel, le contrat d’une durée d’une année avec le groupe public Sonoran demande à l’entreprise de fournir «des services de conseil aux entreprises et personnels» ainsi que «d’autres services sur une base convenue» a annoncé le site spécialisé Foreign Lobby.

Le contrat a été signé par Sabrina Ben, conseillère principale de Haddad basée à Paris a précisé la même source. Par ailleurs, Sonoran n’a pas voulu donné des détails sur la nature du contrat signé avec la conseillère d’Ali Haddad patron du groupe ETRHB.