Trump a menacé de couper les vivres à l'OMS

S’exprimant sur la chaîne Fox New,  le président des Etats-Unis, Donald Trump a avoué  pour la première fois avoir effectivement songé en avril 2017  à faire assassiner Bachar al-Assad. Cette décision serait  prise, selon le président américain, après les horreurs imputées au régime syrien, notamment, l’attaque au gaz sarin qui a causé la mort de  plus de 80 civils dans la province d’Idlib .

«Je croyais qu’il serait mieux de l’éliminer. Tout était prêt  . Toutefois, Mattis était contre. En fait, Mattis est un général très surcoté. alors je l’ai laissé partir » , a  t-il expliqué    à l’antenne,  en précisant  toutefois  qu’il a bien fait  de ne pas avoir mis son projet à exécution .

Le locataire de la Maison Blanche donne ainsi raison au journaliste américain Bob Woodward  qui ,  en 2018, dans son ouvrage « Fear »  a révélé cette information  qui était, vivement démentie à l’époque par Donald trump  qui  a qualifié alors  le livre  de « tissu de mensonge »