Le procès en appel d'Ali Haddad reporté au 20 septembre

L’information relayée par de nombreux titres de la presse nationale portant sur un contrat de lobbying de 10 millions de dollars conclu par Ali Haddad , à travers ses représentants, avec un cabinet américain réputé proche de Donald Trump a été rapidement suivi d’effet.   

Le parquet général près la Cour d’Alger a, en effet , réagi ce lundi en annonçant l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire. 

« Suite aux informations relayées par certains titres nationaux au sujet d’un contrat conclu par des représentants du prévenu Haddad Ali avec une société américaine d’un montant de 10 millions de dollars, et en application des dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger informe l’opinion publique de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur cette affaire pour déterminer les circonstances de conclusion de ce marché et en définir le véritable objectif » indique le communiqué du parquet .